yen forexDeuxième séance consécutive en baisse pour le yen sur le marché des changes face à la monnaie unique européenne. Non pas que l'euro se soit ressaisi, porté par les propos du G8. Au contraire, l'euro apparait comme une devise très fragile alors que tous les traders forex s'attendent à une sortie de la zone euro de la Grèce.

En fait, de nouvelles rumeurs de marché sont venues alimenter abondamment le déclin tout relatif du yen. En effet, selon plusieurs spécialistes, la Banque du Japon (BoJ) devrait accroître ses mesures de soutien cette semaine afin de relancer une croissance en berne, en partie à cause du taux de change élevé du yen face au dollar et à l'euro.

Depuis des semaines déjà, au fur à mesure de l'avancée du yen, des rumeurs de ce type ont circulé sur les marchés financiers. Cependant, cette semaine semble propice à un mouvement de la part de Tokyo puisque les officiels de la BoJ doivent se réunir, à partir de demain, pour deux jours. Les discussions vont certainement être mouvementées entre les membres alors que la semaine dernière, deux opérations d'achats de bons n'ont pas atteint l'objectif de ventes affiché par la banque centrale nippone.

Dans tous les cas, la situation actuelle - qui se caractérise par un repli des cambistes sur les valeurs refuge - n'est en aucun cas satisfaisante pour le pays. De fait, la probabilité est élevée que la banque centrale décide d'accroître son programme de rachat d'actifs qui a déjà été augmenté en février et en avril.

Cependant, la balle n'est pas seulement du côté du Japon. Au final, les développements à venir jusqu'aux élections législatives en Grèce vont grandement influencer le devenir du yen sur le marché des changes. La baisse de 0.2% depuis ce matin de la devise nippone face à l'euro, autour du niveau de 101 yens, ne pourrait au final qu'être un épiphénomène si la situation dans la zone euro se détériore suffisamment, obligeant les investisseurs à choisir le yen très massivement comme valeur de repli.

Les investisseurs qui s'intéressent aux paires en yen, principalement l'USDJPY et l'EURJPY, devront dans les jours à venir surveiller de près la situation européenne…qui malheureusement a toutes les chances d'empirer à en juger par les difficultés bancaires en Espagne ou l'impossible réduction significative du déficit en Grèce.