dollar US_2Après avoir touché un plus bas depuis six mois à 0.76, le dollar néo-zélandais (NZD) était tujours en repli ce matin sur le marché des changes face au dollar. Les résultats mitigés de l'indice de confiance américain a pesé sur le cours mais, une nouvelle, c'est la sempiternelle aversion au risque, qui domine les échanges, qui a eu son dernier mot. Les inquiétudes des économistes concernant la situation en Grèce et de plus en plus en Espagne ont avantagé le dollar américain.

Cependant, contrairement à ce qu'on pourrait croire, le repli du NZD n'est pas généralisé sur le marché Forex. En effet, la devise s'affiche en hausse face à l'euro, passant du niveau de 60 centimes à environ 61 centimes aujourd'hui, profitant évidemment de la méfiance des investisseurs face à la monnaie unique. Ce mouvement devrait logiquement se renforcer au cours des prochains jours, surtout si la situation en Espagne se dégrade davantage sur le terrain bancaire.

Aussi, grâce à un chiffre des ventes au détail en baisse de 0.2% en Australien, contre une hausse attendue de à.2% par les économistes, le dollar néo-zélandais, dont la corrélation avec le dollar australien (AUD) est connue, a gagné quelques pips. Une vingtaine face à l'AUD depuis hier. Les gains sont donc assez limités car les investisseurs n'oublient pas que la situation économique en Nouvelle-Zélande est liée au dynamisme australien.

On gardera aussi un oeil vigilant sur l'évolution du prix des matières premières agricoles qui influence beaucoup l'évolution du kiwi, autre nom donné au dollar australien.