chmage amricainAux Etats-Unis, les nouvelles inscriptions au chômage ont baissé après quatre semaines consécutives de hausse, à 377 000 demandes, soit une baisse de 3%. Les analystes tablaient sur un recul plus fort à 375 000.

A noter qu'en Grèce, le chômage continue de grimper, à 21.9% en mars, un nouveau record.

Enfin, sur le marché obligataire, l'Espagne a emprunté 2.074 milliards d'euros, une somme plus prévu qu'initialement mais à des taux évidemment en forte hausse. Ainsi, les taux à 10 ans sont passés à 6.044%.

En revanche, l'opération obligataire française s'est soldée par un succès, Paris parvenant à emprunter 7.836 milliards d'euros à des taux en baisse.

Cela n'empêche pas les américains d'émettre de sérieuses réserves sur l'avenir du pays comme l'a souligné un récent article du Wall Street Journal.