romeSur le plan macro-économique, la nouvelle majeure fut l'annonce de la contraction du PIB italien de 0.8% au premier trimestre par rapport aux trois derniers mois de l'année 2011, soit un contraction de 1.4% sur un an.

A noter aussi que l'OCDE a publié ses indicateurs composites pour le mois de mars. Pour la zone OCDE, on constate une légère progression à 100.5. Dans le détail, la reprise aux Etats-Unis se confirme avec un indicateur à 101.2 tandis que la croissance devrait être très molle en France et en Italie où l'indicateur est respectivement ressorti à 99.6 et 99.1.

Sur le marché obligataire européen, les taux à 10 ans de l'Espagne ont joué au yoyo hier. Après une détente sous 6% du fait de l'annonce du plan de sauvetage du secteur bancaire, les taux de rendement se sont de nouveau tendus autour de 6.255% du fait des craintes persistantes concernant l'Union monétaire.