devises du_march_des_changesLa Commission Européenne a confirmé les propos de Berlin, à savoir que l'accord avec la Grèce ne serait pas modifié.

Au niveau macroéconomique, dans la zone euro, les indicateurs pessimistes s'accumulent, sans réelle surprise. L'enquête de l'institut ZEW publiée hier a confirmé ce mouvement. En effet, le sentiment des analystes et des investisseurs allemands a accusé en juin sa plus forte baisse depuis octobre 1998, en tombant à -16.9 alors qu'il était ressorti à 10.8 en mai dernier. Le sous-indice des conditions actuelles est ressorti également en baisse, à 33.2 contre 44.1 un mois plus tôt.

Enfin, outre-Atlantique, mauvaise nouvelle également pour le secteur de l'immobilier puisque les mises en chantier de logements ont diminué en mai de 4.8% pour revenir à 708 000 unités en rythme annuel après 744 000 en avril. En revanche, les permis de construire ont bondi de 7.9% après un recul de 6% en avril, à 780 000 en rythme annuel. Ce chiffre est largement au-dessus du consensus des analystes.