europeAprès quelques semaines de baisse, la paire EUR/USD reprend aujourd’hui 0.42%, poursuivant ainsi son rebond amorcé mercredi dernier.

La monnaie unique bénéficie depuis quelques jours d’un regain d’optimisme suite aux nombreuses déclarations qui ont, semble-t-il, redonné espoir aux investisseurs. Et pourtant, malgré le "bout du tunnel" entraperçu par Mario Monti, les difficultés européennes perdurent. Le taux de chômage en zone euro a ainsi atteint un nouveau plus haut historique à 11.2% en juin, affectant presque un espagnol sur quatre! La consommation des Français est apparue en recul au second trimestre de 0.2%. Quant au cas grec, bien que les rencontres se multiplient entre la troika et les responsables politiques du pays, aucune décision majeure n’a pour le moment été prise.

C’est un constat, les sources d’optimisme sont bien peu nombreuses.

Alors pourquoi l’euro et les principaux indices continuent-ils leur ascension?

La réponse est à chercher du côté des banques centrales européenne et américaine. En effet, la FED se réunit actuellement et devrait communiquer dans la journée de demain. Et bien que les analystes n’anticipent pas de nouvelles mesures d’assouplissement monétaires avant septembre, les marchés semblent vouloir anticiper une annonce. Ce sera ensuite au tour de la BCE, dont le président Mario Draghi a laissé la porte ouverte à de nouvelles actions.

Analyse technique:

Depuis son dernier plus bas à 1.2042, la parité évolue dans un triangle ascendant visible graphiquement. Les cours sont venus à plusieurs reprises tester le support oblique baissier et la résistance à 1.2330 (parvenant même à la dépasser avant de réintégrer la figure). Dans ce type de configuration, la sortie s’effectue le plus souvent par le haut ce qui pourrait permettre une poursuite du mouvement haussier d’autant plus que la parité évolue au-dessus de sa moyenne mobile à 20 séances.