billets en_euro_forex.frSur le front obligataire, la BCE a racheté des obligations de la zone euro pour la 22ème semaine consécutive. Désormais, les Etats en difficulté devront demander l’aide européenne et entreprendre des réformes avant de bénéficier du programme. En Italie, le taux des obligations d’Etat à un an est en hausse, passant de 2.697% à 2.767%. Le pays a emprunté 8 milliards d'euros jeudi dernier et traine une dette souveraine représentant 120% de son PIB.

Sur le front macroéconomique, la France affiche une croissance nulle au deuxième trimestre. La Banque de France table sur un recul de 0.1% au troisième trimestre. Les exportations s’établissent à 0.2% et les importations à 1.8%. En Allemagne, le PIB a augmenté de 0.3% au deuxième trimestre contre les 0.2% prévus pour cette période. La croissance allemande a accéléré de 0.5% par rapport au deuxième trimestre 2011.

Toujours au niveau de la croissance, le PIB grec chute de 6.2% au deuxième trimestre après un recul de 6.5% au premier. La Banque de Grèce table sur un recul de 4.5% sur un an après une chute de 6.9% en 2011. En septembre, le gouvernement grec doit présenter un nouveau programme de mesures d’économie pour 2013 et 2014 d’un montant de 11.5 milliards d’euros. C’est la condition imposée par la troïka pour recevoir 31 milliards d’euros des 130 accordés au pays.

Du côté de l’inflation, les prix à la consommation en France ont reculé de 0.4% en juillet par rapport à juin. Le taux s’est maintenu à 1.9% sur un an.

Enfin, en Amérique latine, les perspectives de croissance du Brésil sont à la baisse, passant de 1.85% à 1.81%. Des chiffres significatifs pour le pays qui a affiché un taux de 7.5% en 2010. Depuis cinq semaines, l’inflation est en hausse à 5.11%.