pices euros_forexLes éléments clés Forex 

- Feu vert allemand à la ratification du MES

- Le dollar américain malmené sur le marché des devises

- La FED pourrait décider d'assouplir sa politique monétaire demain

La Cour Constitutionnelle allemande a donné son feu vert à la ratification sous conditions par le président germanique du traité instaurant le MES, permettant du même coup à la Banque Centrale Européenne d'entamer son programme d'achats d'actifs. La décision de la justice allemande d'autoriser Berlin à adopter les derniers mécanismes de sauvetage de la zone euro a fait souffler un vent d'optimisme sur les places financières européennes qui ont accéléré leur hausse après cette annonce.

Même si cette décision était largement attendue par les marchés, elle achève de rassurer les investisseurs en levant une incertitude majeure sur la gestion de la crise financière.

La décision ne contient donc pas de mauvaise surprise. Elle n'aura pas d'implication sur l'intervention de la Banque Centrale Européenne et le rôle du Bundestag se voit renforcé. Les huit juges suprêmes de la Cour ont signé les textes de loi sur le futur fonds de secours MES et le Pacte de stabilité mais en exigeant que toute hausse de la participation financière allemande au capital du MES soit soumise à un vote positif du Parlement à Berlin.

Le marché des changes a très bien accueilli cette annonce: à la fin des échanges européens, l'euro s'affichait toujours proche de 1.29 même si des prises de bénéfices ont joué. Le dollar américain était dans l'ensemble malmené, appétit au risque oblige. La livre sterling gagnait ainsi à 19h 0.21% face à l'USD à 1.6104 tandis que l'AUDUSD montait de 0.23% à 1.045. Ces hausses sont toutefois plus faibles que celle qui ont été constatés dans la matinée car justement de plus en plus d'investissement se positionnent en fonction de l'actualité à venir demain, à savoir la réunion de la FED.

Outre-Atlantique, c'est en effet déjà la FED qui occupe les esprits. Les dirigeants du FOMC sont réunis depuis cet après-midi à Washington pour une réunion de deux jours à l'issue de laquelle ils pourraient annoncer de nouvelles mesures de relance monétaire. Certains experts sont toutefois plus mesurées et considèrent qu'un QE3 n'aura pas lieu pour le moment à cause de la bonne santé des marchés boursiers. Le communiqué de presse présentant notamment les nouvelles prévisions économiques est attendu à 18h30 heure française demain juste avant la conférence de presse de Ben Bernanke au cours de laquelle il expliquera les mesures éventuelles qu'il entend mettre en place. On rappelle que la pression est forte sur l'institut d'émission: les marchés s'attendent à un QE3 depuis le début de l'été, sentiment qui a été renforcé par les propos tenus lors du symposium de Jackson Hole, tandis que le candidat à la présidence, Mitt Romney, et certains milieux financiers conservateurs s'inquiètent des conséquences d'un nouveau cycle d'assouplissement sur l'inflation aux Etats-Unis.

La journée de demain sur le marché des changes sera donc encore forte en émotions, heureusement les traders pourront se reposer dès vendredi.