Bank of_JapanLa Banque du Japon (BoJ) a commencé ce matin sa réunion de deux jours. Nous ne nous attendons pas à ce que la banque centrale annonce de nouvelles mesures d'assouplissement demain matin. Le taux directeur devrait normalement être maintenu entre 0% et 0.1% et le montant du programme de rachat d'actifs devrait subsister à 55 trillions de yens.

Il faut se rappeler que la banque centrale a déjà annoncé il y a moins de deux semaines, le 18 septembre, de nouvelles mesures agressives avec une expansion de son programme de rachats de 10 trillions de yens donc il semble vraiment peu probable que pour l'instant le Japon aille plus loin.

Par ailleurs, il serait certainement plus opportun d'annoncer de nouvelles mesures de soutien, s'il devait y avoir, lors de la réunion prévue le 30 octobre, lorsque la banque centrale aura communiqué ses prévisions macroéconomiques pour les mois à venir. Ce sera certainement l'occasion pour les autorités de réviser à la baisse à la fois la croissance et les prévisions d'inflation.

Avant la fin de l'année, la BoJ devrait toutefois intervenir. Les révisions à la baisse qui sont attendues constituent en cela une bonne incitation. Il est impossible pour le moment de savoir si cette intervention aura lieu fin octobre, en novembre ou en décembre, aucun signal n'a été envoyé dans un sens ou dans l'autre.

Avec une activité économique qui s'est peut être contractée au troisième trimestre, une inflation qui demeure sous 1% et surtout un taux de change du JPY qui est toujours influencé par les mesures de la FED, les autorités japonaises n'ont objectivement pas d'autre choix que d'intervenir dans les mois à venir.

Selon le plan de la BoJ, le montant total des rachats d'actifs pour 2012 devrait atteindre 30 trillions de yens soit environ 6% du PIB. Au cours du quatrième trimestre, le montant devrait être de 10 trillions de yens. Etant donné que la banque centrale a annoncé en septembre que son programme continuerait jusqu'à la fin 2013 contre mi-2013 auparavant, on peut considérer que le montant total des rachats se montera l'an prochain à 40 trillions soit environ 8% du PIB. Jusqu'à présent, la BoJ a seulement prévu 15 trillions mais ce montant va inévitablement être augmenté.

Pour étendre son programme de rachat d'actifs, plusieurs options sont possibles:

- l'augmentation de la maturité des rachats d'obligations étatiques japonaises ce qui est fort probable au cours de cette année ou du début de l'année prochaine

- inclure les obligations étatiques étrangères dans le programme, ce qui a déjà été évoqué mais qui ne devrait pas se produire dans l'immédiat

- la mise en place de taux de dépôt négatifs, une idée qui ne semble toutefois pas prendre dans le débat au Japon

- augmenter la cible d'inflation en la faisant passer de 1% à 2% voire même 3% ce qui ne devrait pas intervenir en 2012

- une nouvelle intervention sur le marché du Forex qui est certainement l'hypothèse la plus vraisemblable pour le moment. La perspective d'élections générales dans le pays accroît la possibilité d'une intervention sur le taux de change, le nouveau ministre des Finances a d'ailleurs récemment abondé dans ce sens. Une intervention devrait être envisagé sérieusement par les cambistes si la paire USDJPY casse sous 76 yens. Il faudra donc prévoir cette hypothèse dans votre stratégie de trading forex.