china-drapeauAujourd’hui les marchés asiatiques ont été soutenus notamment par les bonnes statistiques chinoises publiées ce matin.

Malgré les mesures prises par Pékin, depuis des mois la deuxième économie mondiale donne régulièrement des signes d'essoufflement.

L'indice des prix à la consommation, principale jauge de l'inflation, a augmenté de 1.9% en septembre dernier, a annoncé ce matin le Bureau national des statistiques, contre 2% au mois d'août.

Cette inflation annualisée est conforme aux attentes et devrait offrir des marges de manœuvre pour des mesures de relance et d'assouplissement monétaire dans un contexte de ralentissement de l'économie.

Par ailleurs l'évolution des prix à la production, qui constituent un indicateur avancé mesurant les prix des produits industriels à la sortie d'usine, a elle poursuivi en septembre sa tendance à la baisse. Ces prix ont reculé le mois dernier de 3.6% sur un an et ils sont en baisse depuis le mois de mars. Cette chute ne cesse de s'accélérer.

A ces indicateurs chinois vient s’ajouter la publication des chiffres de la production industrielle japonaise qui a reculé le mois dernier, selon le Ministère de l’économie, du commerce et de l’industrie. Cette production a baissé plus que prévu de -1.6% contre -1.3% le mois précédent.

Aux Etats-Unis, l'activité industrielle s'est contractée en octobre pour le troisième mois d'affilée dans la région de New York, selon l'indice Empire State de la Réserve fédérale de New York publié ce matin. Alors que les économistes anticipaient une baisse de 4.55, l'indice est à -6.16 contre -10.41 le mois dernier.

On ne peut pas dire qu’il n’y a que des mauvaises nouvelles aujourd’hui puisque le gouvernement américain a annoncé une nette augmentation des ventes au détail aux Etats-Unis en septembre de 1.1% contre une hausse 0.9% en août. Cette nouvelle pourrait rassurer les opérateurs.