yen forex.frImpulsé par les chiffres américains positifs depuis le 11 octobre, le dollar américain ne cesse d’augmenter face au JPY. Les chiffres du jeudi 18 octobre, à savoir l’indice manufacturier de la Réserve Fédérale de Philadelphie et les déclarations au chômage ont confirmé bel est bien la tendance haussière et même poussé le cours de la paire à atteindre un sommet remarquable. En effet, la paire USD/JPY est montée jusqu'à 79.46 hier vers 16h, ce qui a été le cours le plus élevé depuis le 22 août 2012. 20 minutes après, le marché a vécu une prise de bénéfices massive baissant ainsi le cours à 79.24 vers 16h15, c’est-à-dire en moins de 20 minutes le USD/JPY a corrigé de 22 pips!!!

Concernant les nouvelles demandes d'allocations chômage qui mesurent le nombre de chômeurs ayant posé une déclaration de chômage en vue d’obtenir des allocations dans la semaine précédente, elles étaient de 339 000 alors que le consensus de marché les prévoyait à 368 000. Ceci représente une surprise pour le marché puisque le marché du travail américain s’améliore mieux que le prévoyait les analystes. Il convient de préciser que la différence de 29 000 déclarations entre ce qui est prévu et ce qui est réalisé attire toute l'attention. Cette différence s’est reflétée manifestement sur les cours du billet vert face au yen japonais.

Quant à l'indice manufacturier de la FED de Philadelphie qui mesure les conditions économiques de l’industrie dans cette région importante des États-Unis, il était de 5.7 alors que le marché prévoyait 1.3, ce qui représente une bonne nouvelle pour le forex car la conjoncture industrielle dans la région s’améliore plus rapidement que prévu.

Du côté du Japon, l'attention des cambistes a été retenue par le discours du gouverneur de la Banque du Japon, Monsieur Shirakawa, tôt ce matin. Son discours était empreint de pessimisme. Il a souligné que le ralentissement de la croissance mondiale pèse lourdement sur la confiance des entreprises japonaises et peut les inciter à retarder leur plan de dépenses en immobilisation. Cependant, il a réaffirmé l'avis de la banque centrale selon lequel l'économie japonaise va connaitre une reprise modérée après une période temporaire de stagnation.

Il convient de souligner qu’un ralentissement prolongé de l’économie mondiale ne peut pas épargner une économie qui dépend des exportations comme le Japon. Nous prévoyons que La Banque du Japon sera probablement amenée à réduire ses prévisions de croissance et pourrait même envisager un assouplissement de la politique monétaire plus tard ce mois-ci comme le confirme des sources financières. Tout cela plaide pour le moment en faveur d'une poursuite de la hausse pour le dollar américain.