01.euro-billets-argent 6Après avoir atteint de bons niveaux en milieu de semaine, l'eurodollar a perdu de sa vigueur, se rapprochant de plus en plus du seuil de 1.30 alors que le Sommet Européen se termine d'ici quelques heures, sans grandes avancées a priori.

Analyse fondamentale eurodollar

Peu a filtré sur les discussions qui ont lieu depuis hier après-midi à Bruxelles. Pendant la nuit, le couple franco-allemand est parvenu à un accord a minima sur la supervision des établissements bancaires européens. La mise en place de processus, au lieu d'intervenir en 2013, se fera en 2014 ce qui n'est évidemment pas pour rassurer beaucoup les marchés. Les investisseurs n'ont jamais plaidé vraiment en faveur d'une union bancaire mais ils réalisent, encore une fois, avec ce sujet, que les européens peinent à se mettre d'accord et avancent à un rythme qui est totalement opposé à celui des marchés financiers.

Rien n'a encore été décidé apparemment au sujet de l'Espagne. On l'a compris depuis plusieurs jours, tout le monde attend des informations supplémentaires sur la demande d'aide officielle du pays…qui tarde à arriver. Aucune chance qu'elle se produise aujourd'hui mais certains responsables européens sont optimistes et évoquent les prochaines semaines. Ce que les marchés attendent, c'est un soutien clair de Berlin en faveur de cette aide car, en raison de la distribution des droits de vote au niveau de l'UE, toute décision peut être soumise au veto allemand. Pour le moment, les marchés ne s'en inquiètent guère: la prime de risque de l'Espagne continue de baisser, autour de 371 points de base à la mi-journée.

Le reste de l'actualité sera dominé par la publication des ventes de maisons existantes aux Etats-Unis, à 16h, un indicateur qui reste marginal étant donné les enjeux de cette séance.

Analyse technique eurodollar

Hier, nous vous parlions de consolidation de l'eurodollar mais, si on s'arrête un peu sur les indicateurs techniques en notre possession, on se rend compte qu'une formation "bearish" est en train de prendre le dessus sur la paire. Ce mouvement pourrait effectivement faire enfoncer la barrière psychologique de 1.30 en direction de 1.2920. Il est encore assez difficile de se positionner soit à la hausse, soit à la baisse, sur la paire car les prix vont évoluer en fonction des résultats du Sommet et d'une éventuelle demande dans les jours à venir de l'Espagne. Il n'est donc pas intéressant d'entrer sur le marché à l'heure actuelle mais ceux qui y sont déjà devront surveiller de près cette formation "bearish" qui reste à confirmer.