europe-debt-crisis-greece-ultimatumLa paire eurodollar continue sur sa lancée d'hier, se rapprochant du niveau de 1.30 dollar, grâce à des nouvelles plutôt rassurantes venues du Portugal et de Grèce et d'une possible modification de la politique monétaire aux Etats-Unis dans un avenir proche.

Analyse fondamentale eurodollar

L'annonce d'un accord budgétaire pour 2013 au Portugal a constitué la bonne nouvelle de la journée alors que plusieurs statistiques, notamment concernant le taux de chômage en zone euro, auraient pu déprimer les investisseurs.

L'attention des cambistes se porte également sur la Grèce puisque les ministres des Finances de la zone euro doivent s'entretenir par téléphone dans la journée afin d'évoquer les avancées alors que le budget 2013 a été présenté plus tôt ce matin par Athènes. La troïka prépare par ailleurs un rapport sur la viabilité de la dette grecque qui conditionnera le versement d'une prochaine tranche d'aide au pays, assez rapidement, car selon le gouvernement grec, le pays n'aura plus de liquidités vers mi-novembre. L'objectif pour 2014 était initialement un déficit de 4.5% du PIB mais en récession de la profonde récession que traverse le pays depuis six ans, un ajustement est certainement possible et même nécessaire. Le président grec a d'ailleurs à plusieurs reprises plaidé dans ce sens auprès de ses homologues. Vu la situation, la troïka risque d'être contrainte de faire preuve d'indulgence. Un accord est donc attendu dans les semaines à venir. On saura notamment si une extension de deux ans aura été finalement octroyée à la Grèce, comme souhaité par le Premier ministre.

Le reste de l'actualité va porter cet après-midi vers les Etats-Unis puisque les échanges vont revenir à la normale à la faveur de la réouverture de Wall Street. Il faudra notamment surveiller le PMI Chicago qui, selon le consensus, pourrait franchir le niveau de 50 à la hausse, ce qui confirmerait le retour à la croissance pour la région. Ce serait un autre atout pour l'euro afin qu'il poursuive sa hausse sur le marché des changes.

Analyse technique eurodollar

Depuis hier, l'eurodollar est dans une tendance haussière sur le marché qui est d'ailleurs confirmée par les indicateurs techniques. Le RSI nous indique une stabilisation à venir qui pourrait avoir lieu entre les niveaux 1.2974 et 1.3026, qui constituent respectivement le premier support et la première résistance de l'euro face au dollar.

Tant que la paire n'aura pas franchi à la baisse 1.28, nous nous trouvons dans une configuration de marché favorable à la hausse. Evidemment, les résistances à venir pourraient limiter ce potentiel haussier mais se placer à la vente sur le court ou moyen terme sur l'euro ne semble pas la meilleure décision pour le moment. Les indicateurs de l'emploi qui sont attendus demain et aussi vendredi, avec les non-farm payrolls, pourraient influencer fortement la paire. L'optimisme est plutôt de mise ce qui pourrait confirmer la tendance haussière.