euro 2012Après sa dégringolade de la veille, l'euro semble se stabiliser sur un marché traditionnellement prudent avant la réunion de la BCE. Cette stabilisation s'effectue autour du niveau de 1.2760 dans un faible canal haussier avec en toile de fond seulement quelques données macroéconomiques sans grande importance.

Analyse fondamentale eurodollar

La paire eurodollar a ouvert dans le calme ce matin. Les indicateurs prévus sont peu nombreux. Le déficit commercial français est déjà tombé, avec un recul de près de 200 millions d'euros en septembre sur un mois pour atteindre 5.033 milliards d'euros selon les Douanes. Les chiffres de la balance commerciale allemande sont attendus sous peu avant l'annonce des taux de la BCE en début d'après-midi.

La réunion ne devrait selon les spécialistes réserver aucune surprise: le taux d'intérêt dans la zone euro devrait rester inchangé à 0.75% et aucune nouvelle mesure afin de favoriser la transmission de la politique monétaire n'est prévue.

La conférence de presse de Mario Draghi n'en sera pas moins d'un intérêt certain car il pourrait s'exprimer sur les perspectives économiques de la zone euro alors que le risque de récession est de plus en plus certain et aussi sur le programme OMT qui a été annoncé en septembre.

Certains cambistes considèrent que la BCE pourrait toutefois agir encore plus fermement si la situation continue à se dégrader. La mise en garde de Mario Draghi à l'Allemagne lors de sa conférence hier a été interprétée par certains comme la possibilité d'une baisse des taux en décembre en cas d'accentuation de la crise économique dans ce pays. Il sera donc intéressant de voir si de nouveaux signaux corroborant cette théorie seront envoyées à l'occasion de la conférence de presse.

En toile de fond, il ne faudra pas non plus négliger les nouvelles revendications chômage aux Etats-Unis qui devraient constituer une mauvaise surprise pour le président réélu. On s'attend à une hausse à 374 000.

Analyse technique eurodollar

Techniquement, la paire EURUSD évolue depuis ce matin dans un faible canal haussier qui est assez logique après les pertes conséquentes de la veille. Le gain depuis l'ouverture du marché est de 0.11% autour du niveau de 1.2760.

Les volumes échangés sur la paire vont rester faibles jusqu'à la décision de la BCE. En fonction des annonces faites et des commentaires de Mario Draghi, la volatilité pourrait être conséquente. Pour prévenir des mouvements erratiques sur le marché des changes, le mieux qu'il reste à faire est de bien placer ses stop loss.

Un scénario d'évolution en intra-day est difficile à définir: tout dépendra de l'optimisme ou du pessimisme des propos du chef de la BCE. On peut toutefois s'appuyer sur les niveaux clés dans sa stratégie de trading avec notamment le support à 1.2762 et la résistance à 1.2842. Cela laisse une bande de fluctuation assez large.

La technique la plus appropriée dans cette configuration est certainement de se placer sur le marché une fois qu'une tendance claire aura vu le jour, en milieu d'après-midi. C'est du moins la stratégie la moins risquée.