euro dollarLa paire phare du marché des changes poursuit sa dépréciation avec en ligne de mire désormais le niveau de 1.26 qui pourrait être enfoncé d'ici quelques jours si aucune regain d'optimisme ne vient ébranler les cambistes.

Analyse fondamentale eurodollar

La paire a connu un léger sursaut en fin de matinée qui l'a conduit à 1.2728, niveau qui constitue le plus haut du jour à l'heure actuelle. On ne peut pas imputer ce rebond à l'indice ZEW allemand qui est finalement ressorti encore plus mauvais que prévu avec une chute du sentiment des investisseurs à -15.6 en novembre contre -11.5 en octobre. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une amélioration à -9.8 alors que les analystes de Saxo Banque penchaient également pour une détérioration. Cela confirme simplement le fait que l'Allemagne, comme l'a rappelé la semaine dernière Mario Draghi, n'est plus épargnée par la situation économique déclinante du Vieux-Continent.

L'indice ZEW a constitué l'indicateur macroéconomique le plus important de la journée. On attend cet après-midi le rapport mensuel sur le budget aux Etats-Unis mais cela aura vraisemblablement un impact très faible sur l'évolution des prix sur le forex.

Les investisseurs continuent également de se préoccuper du "fiscal cliff" mais le sujet risque d'être sur la table pour de nombreuses semaines, tout comme le cas grec qui n'a manifestement pas été résolu hier à l'occasion de la réunion à Bruxelles de l'Eurogroupe. Les cambistes ne cachent pas leur désarroi.

Analyse technique eurodollar

Malgré un rebond en fin de matinée, la paire de devises évolue toujours dans un franc canal haussier sur un marché des changes qui commence à reprendre des volumes après un lundi plutôt très terne.

On l'a dit ce matin, la paire a enfoncé très tôt le support à 1.2692 que nous avions évoqué hier. L'euro reste néanmoins toujours proche de ce niveau à 15h autour de 1.2683 ce qui constitue une baisse en journée de 0.18%. La paire s'est toutefois rapprochée du support à 1.2651, sans toutefois le franchir. Il faudra donc regarder de ce côté pour anticiper un affaiblissement plus important de l'euro face à la devise américaine.

Techniquement, il ne fait aucun doute que le marché est vendeur vis à vis de l'euro. Un positionnement de moyen terme pourrait consister notamment à prévoir une cassure du support à 1.2607 ouvrant donc la voie à 1.25. Se positionner "long" sur la paire semble hasardeux à l'heure actuelle.