drapeau-portugaisSelon la Banque du Portugal, l'économie portugaise devrait encore se contracter l'année prochaine, de 1.6%, soit plus que ce que prévoit le gouvernement à Lisbonne. Pour 2012, la chute de l'activité devrait atteindre 3%.

Au Brésil, la croissance semble à l'inverse en phase de consolidation. Le gouvernement s'attend à une croissance de 4% en 2013 notamment sous l'effet des allègements fiscaux décidés par Brasilia pour un montant de 17 milliards d'euros afin de donner un coup de fouet à l'activité.

Au niveau de la Grèce, le pays a exceptionnellement levé hier pour 4.062 milliards d'euros en titres à un et trois mois à des taux respectifs de 3.95% et de 4.2% afin de rembourser en fin de semaine quelques 5 milliards de créances. Cette émission est intervenue alors que l'Eurogroupe a décidé de repousser à plus tard, pas avant le 20 novembre, l'examen d'un éventuel déblocage de la prochaine tranche d'aide au pays.

Enfin, l'Italie profite d'une certaine stabilisation de sa situation ce qui a permis au pays d'emprunter pour 6.5 milliards d'euros à court terme à des taux en baisse. Le taux d'intérêt moyen fut de 1.762% contre 1.941% lors de la précédente émission similaire qui remonte au 10 octobre dernier.