euro dollar_yenLe couple euro/dollar montre des signes d'amélioration depuis ce matin, malgré les manifestations monstres au niveau européen contre l'austérité, les nombreuses incertitudes sur la situation économique et l'absence de pacte fiscal pour le moment aux Etats-Unis. Il s'agit donc bien d'un rebond technique

Analyse fondamentale eurodollar

Pour la première fois depuis des semaines, l'Espagne n'est pas l'épicentre de l'attention des marchés financiers. La prime de risque pour le pays est stable autour des 451 points ce mercredi. Malgré la grève générale qui secoue le pays, on perçoit une certaine accalmie. Autre preuve de cela, le rendement des obligations à dix ans est autour de 5.8%, donc toujours sous le niveau de 6% qui éveille l'inquiétude des responsables politiques. Par ailleurs, il faut aussi noter que l'Italie profite également d'une stabilisation ce qui lui a permis de réussir son émission obligataire à trois ans avec un taux d'intérêt moyen de 2.64%, soit le plus faible depuis octobre 2010. Sur le marché secondaire, la rentabilité du taux à dix ans est aussi en baisse à 4.95%.

De l'autre côté de l'Atlantique, l'attention se concentre sur l'évolution du débat à Washington au sujet de la reconduction de certaines baisses d'impôt. Le secrétaire au Trésor, Tim Geithner, a affirmé hier qu'il ne doute pas qu'un consensus sera trouvé avec les républicains. Au final, même si les marchés ont quelques inquiétudes, le suspens n'existe pas réellement. Les Etats-Unis vont trouver une solution afin d'éviter le scénario du pire qui consisterait à un retour en récession de l'économie américaine.

Analyse technique eurodollar

Hier, le couple eurodollar a évolué une grande partie de la journée sous 1.27 après avoir brisé ce niveau. Intrinsèquement, l'euro est une devise faible au regard des cambistes mais cela n'exclut en rien d'éventuels rebonds techniques comme c'est le cas aujourd'hui. C'est l'occasion pour de nombreux cambistes de se repositionner sur le marché des changes. A l'heure actuelle, l'euro a réussi à arracher une hausse de 0.28% face au dollar américain à 1.2743.

Graphiquement, on a pu voir la formation ce matin d'un marteau qui donnait des indications claires sur la tendance acheteurse du marché. Toutfois, la hausse sera limitée et le niveau de 1.28 n'a aucune chance d'être franchi pour le moment. Au niveau du support, on peut s'orienter sur le plus bas de mardi, à 1.2660, et au niveau de la résistance, sur le plus haut niveau atteint le 8 novembre, à 1.2779.

La séance d'aujourd'hui risque d'avoir un haut niveau de volatilité en raison des nombreuses annonces économiques américaines, dont les revendications chômage et les ventes au détail. La journée se clôturera par la publication du dernier compte-rendu de la Réserve Fédérale qui pourrait fournir aux cambistes des éléments cruciaux sur les débats au sein du FOMC, notamment en ce qui concerne l'intérêt de lier les programmes d'assouplissement actuels à des objectifs macroéconomiques clairs.