eurozone la_nuitLe PIB au troisième trimestre dans la zone euro a chuté de 0.1%, c'est un peu moins que le consensus à 0.2%.

Pour la zone, cela signifie deux trimestres consécutifs de contraction, ce qui peut être considéré comme une récession.

C'est la deuxième fois en l'espace de quatre ans que la zone euro connait deux trimestres de contraction d'affilé. En d'autres termes, les 17 font face à une situation de "double-dip" comme le disent les américains. Une récession en double creux pour les français.

L'euro/dollar a limité ses gains dans la foulée de l'annonce avec une progression en intra-day qui est tombée à 0.2% autour de 1.2750. L'euro a également perdu un peu de terrain face à la livre sterling et face au franc suisse mais reste toujours dans un canal haussier. Face au yen, la monnaie unique n'a pas cillé et reste en très forte hausse de 1.41% à 103.50.