euro-panamaL'euro est en repli en ce début d'après-midi sur le marché des changes. De mauvais indicateurs européens et le franchissement d'une résistance majeure ont incité les cambistes à prendre leurs bénéfices en attendant les NFP (Non-farm payroll) qui seront publiés demain.

Analyse fondamentale eurodollar

Les mauvaises nouvelles continuent de s'accumuler pour l'Italie aujourd'hui avec un PMI services qui a chuté à 44.6 alors qu'il était précédemment à 46. Si les marchés financiers ont apprécié les décisions du gouvernement Monti, les indicateurs économiques sont en berne de leur côté. La France a également connu une baisse de son PMI qui est passé de 46.1 à 45.8. Seule l'Allemagne semble encore s'en sortir avec un PMI qui a bondi de 48 à 49.7 soit proche du niveau séparant la contraction de l'expansion.

L'autre mauvaise nouvelle du jour pour le marché des changes fut la chute des ventes au détail dans la zone euro en octobre de 1.2% alors que le consensus s'attendait à une chute de seulement 0.2%. Evidemment, le marché n'est pas resté insensible à ces annonces.

Le reste de la journée ne sera pas sans intérêt puisque les indicateurs américains vont commencer à être publié. L'enquête ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis table sur 125 000 créations d'emplois en novembre, en chute par rapport aux 158 000 d'octobre. De plus, l'indice ISM non manufacturier est attendu également en recul, passant de 54.2 à 53.5. Enfin, après une hausse de 4.8% le mois dernier, les commandes industrielles devraient ressortir proche de 0%.

Analyse technique eurodollar

Le franchissement éphémère de la résistance à 1.3125 a constitué un signal de vente importants pour les cambistes, a fortiori dans ce climat économique un peu morose avec des chiffres dans l'ensemble mauvais.

La paire de devises affiche à 14h30 (heure de Paris) un recul de 0.25% à 1.3062. La baisse semble d'ailleurs s'accentuer en direction des supports à 1.3050 et à 1.3008. Les mauvais chiffres attendus cet après-midi du côté américain devraient accentuer la tendance vendeuse du marché.

De fait, l'euro a des chances de finir en recul cette journée de mercredi. Les indicateurs techniques nous informent toutefois que la tendance à moyen terme reste haussière.

Le meilleur conseil à donner à l'heure actuelle, pour ceux qui ne sont pas encore entrés sur le marché, est d'essayer de se placer à la hausse si la paire eurodollar chute vers 1.3008. Un rebond dans les jours à venir est jouable.