euroland euroHier, en Australie, les ventes au détail ont baissé de 0.2% en décembre contre un consensus des économistes de +0.3%. C'est le troisième mois de contraction pour le pays qui marque la plus longue baisse de ce type depuis près de 13 ans.

En Europe, l'actualité économique s'est uniquement concentrée sur l'Allemagne avec une hausse de 0.8% en décembre des commandes industrielles contre un consensus à 0.5%. Les commandes en provenance de la zone euro ont connu sur le mois une hausse de 7% tandis que les ventes domestiques ont marqué une contraction de 1.2%.

Il n'y avait pas, par ailleurs, de nouvelles économiques hier en provenance des Etats-Unis.

Enfin, selon une enquête menée par Reuters auprès de 64 analystes, l'euro devrait rester à son niveau à très court terme avec de refluer par la suite. Il devrait donc évoluer encore pendant un mois autour de 1.35 avant de reculer d'ici un trimestre vers 1.34 et ensuite, d'ici 12 mois, vers 1.27. Evidemment, de telles prévisions sont fortement à nuancer lorsqu'on évoque le trading.