eurogroupeGraphiquement, on constate que l'euro/dollar regagne un peu de terrain après avoir atteint un nouveau plus bas mensuel. Un pull-back n'est décidément pas loin. Pour ceux qui ne maîtrisent pas encore parfaitement tous les termes de l'analyse technique, un pull-back renvoie à l'idée d'un cours cassant une droite de support revient alors sur cette même droite qui est devenue droite de résistance. Cela fonctionne aussi dans le cas avec inverse, avec une résistance qui devient support mais ce n'est pas ce mouvement qui nous intéresse ici.

Le pull-back sur l'euro/dollar n'est pas encore effectué et il va falloir faire preuve d'un peu de patience pour que le cours de la paire aille un peu plus haut.

En attendant, je garde un oeil sur le retracement de Fibonacci à 61.8% puisque l'euro a trouvé précédemment un support à ce niveau. Si une inversion des chandeliers se matérialise, alors j'appuierai sur la gâchette afin de profiter de la tendance baissière globale.

Au regard des derniers jours et de ce qui nous attend sur le marché des changes, ce trade me semble tout à fait opportun.

En effet, d'un côté, la publication du compte-rendu de la réunion de janvier de la FED a mis en évidence que le programme d'assouplissement quantitatif mis en place pourrait connaître des changements dès la réunion de mars. Certains membres du FOMC envisagent de moduler d'un mois sur l'autre le montant des rachats avant d'arrêter le programme d'ici la fin de l'année. De l'autre côté, les élections parlementaires italiennes entraînent un accroissement du risque politique qui a un impact sur le cours de l'euro/dollar. Si l'ancien Premier ministre Silvio Berlusconi gagne les élections, ce qui n'est pas exclu quand on regarde les derniers sondages, les cambistes pourraient alors commencer à vendre l'euro/dollar de nouveau.

Pour récapituler, voici ma stratégie de trading sur cette paire. Je pense vendre l'euro/dollar à 1.3335 avec un stop loss situé à 1.3400 et un take-profit à 1.3170. Le deuxième take-profit sera à envisager ultérieurement en fonction de l'évolution de l'euro sur le marché.

Evidemment, cette stratégie n'est pas certaine de réussir, mais je pense qu'il y a de grandes chances que le mouvement à la baisse sur l'euro resurgisse d'ici peu. Si vous avez une autre opinion, n'hésitez pas à me la faire partager en commentant mon trade.