Kuroda JaponBien joué Kuroda! A l'occasion hier de son tout premier discours en tant que gouverneur officiel de la Banque du Japon (BoJ), Kuroda est resté très vague sur les moyens qu'il entend mettre en oeuvre pour atteindre les objectifs de l'institution auquel il se plie, à savoir une inflation à 2% qui permettrait à l'archipel de sortir enfin de la déflation.

Les cambistes avaient été nombreux à spéculer à la baisse sur le yen à l'occasion de cette intervention et, malheureusement, ils ont tort et ils ont été contraints de couper leurs pertes précipitamment lorsqu'ils ont noté qu'ils n'obtiendront pas ce qu'ils souhaitaient du gouverneur.

Un peu comme sait si bien le faire Bernanke, Kuroda a dit très peu de choses sur le plan concret qu'il ambitionne de mettre en oeuvre dès le mois d'avril. Il s'est contenté de généralités comme la volonté de la BoJ d'avoir un rôle très actif dans l'économie nippone. Les cambistes n'auront d'autre choix que d'attendre à la réunion de politique monétaire des 3 et 4 avril prochains pour avoir une idée plus précise des mesures qui vont être prises. Au moins, le marché des changes en sait déjà un peu plus sur le nouvel homme fort de la politique monétaire japonaise qui semble avoir pour modèle l'Américain Bernanke.

Forte volatilité sur toutes les paires en JPY hier mais, également, décrochage de paires comme l'AUD/JPY (dollar australien/yen japonais) en raison de la déception du marché. Pour autant, la tendance fondamentalement à la hausse de paires en JPY demeure car, malgré le biais baissier hier, le forex sait que la BoJ va annoncer de nouveaux assouplissements ce qui va automatiquement engendrer une baisse du JPY face à ses principales contreparties. Il est donc encore intéressant et certainement rentable d'être acheteur sur des paires comme l'AUD/JPY.

Aujourd'hui, il devrait y avoir peu de mouvements majeurs sur ce cross étant donné l'absence d'actualité en Australie et au Japon. Techniquement, il est également préférable d'attendre qu'un retracement apparaisse au niveau psychologique majeur de 99.00 avant d'entrer sur le marché des changes en tant qu'acheteur. Ce niveau est également en ligne avec le Fibonacci à 50% et proche de la ligne de tendance haussière sur un graphique en H1. L'indicateur stochastique n'a pas encore atteint la zone de sur-vente, ce qui signifie que la paire pourrait encore baisser un peu. De fait, cela valide une stratégie attentiste (pour le moment) sur cette paire de devises.

D'autres opportunités sont également intéressantes avec les paires en JPY comme sur l'USD/JPY (dollar américain/yen japonais) avant un possible test de la zone psychologique de 100 dans une horizon de deux mois. C'est par contre un trade de plus long terme.