nouvelles conomiques_forex.frLe marathon des nouvelles économiques a commencé hier comme c'est le cas pour la première semaine de chaque mois.

Pendant que beaucoup de traders français n'étaient pas sur le marché à l'occasion du 1er mai, une avalanche de mauvais indicateurs sont tombés concernant notamment le secteur manufacturier et l'activité des banques centrales.

L'Asie a ouvert le bal hier avec les chiffres des exportations sud-coréennes qui sont généralement un bon indicateur de l'état du commerce mondial. Il apparait que la situation n'est guère réjouissante puisque les exportations ont augmenté seulement de 0.4% sur un an en avril, très loin du consensus à 2.0% des économistes.

Le PMI chinois n'a guère été mieux, en chutant à 50.6 contre 50.9 en mars tandis que l'indice manufacturier australien a atteint un plus bas niveau depuis la récession.

Bien que les marchés boursiers étaient fermés hier en Europe, il y a eu aussi de mauvaises nouvelles en provenance du Royaume-Uni et de l'Irlande. Le PMI irlandais s'est contracté très fortement à 48 ce qui n'était pas prévu par les analystes, et celui pour le Royaume-Uni est resté toujours sous le niveau séparant la contraction de l'expansion avec un chiffre à 49.8.

Enfin, pour clôturer une journée noire pour l'économie mondiale, l'enquête ADP et les dépenses de construction aux Etats-Unis ont été aussi très décevants. L'enquête ADP fut très en-dessous du consensus, initialement à 150k, avec seulement 119k, et les dépenses de construction ont considérablement dégringolé de 1.7% en un mois.

Le marché des changes risque d'être un peu comateux ce matin en se réveillant. D'ailleurs, les nombreux PMI européens attendus aujourd'hui ne devraient pas arranger les choses.