warren-buffetLa réunion annuelle des actionnaires de Berkshire Hathaway fut l'occasion pour Warren Buffett de faire part de ses dernières prédictions boursières et économiques. Pas de réelles surprises pour ceux qui étaient présents, toutefois on notera que l'Oracle d'Omaha a toujours une parfaite perception des enjeux.

Il n'a pu que reconnaître que l'économie américaine se redresse, mais avec peine, tandis que l'économie européenne connait encore de réels problèmes mais, c'est justement tout le talent de l'investisseur de profiter de ces difficultés pour faire des investissements rentables. A croire Warren Buffett, il y a justement beaucoup de bonnes occasions en ce moment sur certains actifs européens.

En revanche, il a déconseillé de se porter sur les obligations, en particulier les obligations étatiques qu'elles soient libellés aux Etats-Unis ou en Europe. Il a déclaré que les obligations sont des "investissements terribles" en ce moment car leur valeur est artificielle et ne reflète pas les fondamentaux économiques et/ou financier du sous-jacent. La crise, l'action des banques centrales, comme celle de la BCE, ont en effet entraîné une amélioration du marché des obligations mais leur prix est désormais en grande partie factice.

Il a par contre reconnu que les actions sont toujours un investissement rentable dans bien des cas. "Il y a quelques années, les actions étaient très abordables, maintenant elles sont échangées à un prix raisonnable" mais il y a encore un réel potentiel haussier selon Buffett.

Les marchés actions, notamment américains, sont depuis le début de l'année en forte phase ascendante. La réaffirmation par la FED de son soutien aux marchés financiers en maintenant sa politique monétaire ultra-accommodante a en grande partie permis aux actions et aux indices américains de connaître des plus hauts récemment. Sous l'effet de l'entraînement, les marchés en Europe sont également dans une configuration haussière, avec par exemple le CAC proche des 3900 points ou le Dax qui a en fin de semaine dernière dépassé les 8000 points. Il a rappelé un conseil qu'on ne saurait trop mettre en avant: le meilleur choix d'investissement est d'investir lorsque les prix sont au plus bas, pas lorsqu'ils sont en phase de forte hausse comme maintenant.

Warren Buffet est connu pour ne pas s'aventurer sur les devises, il ne fallait donc pas attendre de conseils du sage pour investir sur le marché des changes. Toutefois, il a réussi à orienter nombres d'investisseurs qui espèrent ainsi réussir en 2013 à faire aussi bien que sa firme, Berkshire Hathaway.