plongeon yenEnfin, le dollar américain a réussi hier à franchir le cap décisif des 100 yens! En d'autres termes, le yen japonais vaut désormais un peu moins qu'un cent américain.

C'est un niveau psychologique pour l'une des paires de devises qui attire le plus l'attention des cambistes depuis ce début d'année. Le dollar américain n'avait pas évolué au-dessus des 100 yens depuis le 14 avril 2009.

La force du yen est considérée, par les économistes, comme l'une des raisons expliquant pourquoi, au cours des années récentes, l'archipel nippon a dû se battre contre la déflation. Cependant, avec la nouvelle politique monétaire et budgétaire mise en oeuvre depuis la fin de l'année dernière, afin de faire baisser la valeur du yen sur le forex, permet enfin d'espérer une sortie progressive de l'état déflationniste.

La mise en place de ce nouvel arsenal massif a été désigné sous le terme "Abenomics" par les journalistes et les analystes, en référence directe au nouveau Premier ministre nippon, Shinzo Abe.

C'est un véritable guide de dévaluation monétaire que propose le Japon:

- La Banque du Japon a fait passer la cible d'inflation de 1% à 2% avec un programme illimité d'achats d'obligations, une première pour le pays dans son ampleur.

- Le gouvernement a augmenté son programme de grands travaux sur cinq ans à 260 milliards de dollars contre 200 milliards auparavant.

- Le gouvernement a misé sur des réformes structurelles afin de promouvoir l'innovation et l'emploi en augmentation en même temps la compétitivité prix de l'industrie japonaise.

Cette voie suivie par le Japon depuis déjà quelques mois semble commencer à porter ses fruits. Les fonds spéculatifs ont répondu comme Tokyo le souhaitait, en vendant le yen sur le marché des changes. Le mouvement risque de continuer et, bien que des questions subsistent notamment sur la cible d'inflation, la baisse du yen a indéniablement profité à l'économie japonaise.