immobilier amricainHier, dans l’après-midi le département du Commerce américain a publié deux indicateurs importants concernant la santé du secteur immobilier aux Etats-Unis.

Le premier indicateur concerne les mises en chantiers de logements durant le mois de mai, qui étaient en baisse en avril. Cette fois, on annonce une progression de 6.8%, soit l’équivalent de 914 000 constructions qui ont débutées, tandis que les économistes en prévoyaient 950 000. La plus forte hausse concerne les logements collectifs qui progressent de 24.9% tandis que la mise en chantier de logements individuels stagne et augmente seulement de 0.3%. Les données du mois d’avril sont quant à elles revues à la hausse, 856 000 au lieu des 853 000 annoncés, limitant la baisse à 14.8% au lieu des 16.5%.

Autre chiffre intéressant publié hier, c’est celui des permis de construire délivrés par le gouvernement américain pour le mois de mai. Après une forte progression le mois précédent, le nombre de permis a reculé de 3.1% pour atteindre 974 000 dossiers légèrement en dessous des prévisions de 975 000. Pour le mois d’avril, les données ont été révisées de +14.3% à +12.9%, soit 1 005 000 permis environ.

Malgré des chiffres inferieures aux attentes, on peut noter une nette progressions par rapport à l’an dernier. Le nombre de mise en chantier a progressé de 20.8% tandis que le nombre de permis de construire délivré connaît une augmentation de 28.6%. Après l’annonce d’un indice NAHB optimiste en début de semaine, le marché immobilier aux Etats-Unis semble reprendre du souffle depuis la crise des subprimes et devrait stimuler l'ensemble de l'économie américaine.