livre sterling_3Le marché des changes attend avec impatience les chiffres du secteur industriel britannique. Demain matin, à 10h30, les cambistes seront fixés.

Cette publication, qui est cruciale pour l'évolution de la livre sterling, a lieu tous les mois et représente la valeur totale de la production ce qui inclut les usines, la production minière et les services publics.

En avril, la production industrielle britannique a connu une légère hausse de 0.1% par rapport à mars contre un consensus baissier de 0.4%. Cette nouvelle nous ouvre alors une perspective de croissance pour le second trimestre grâce à la contribution du secteur industriel. La valeur sortie étant supérieur à celle attendu cette publication a conduit à un renforcement en intraday de la monnaie britannique. Lorsque la valeur attendue est supérieure à la valeur officielle on peut s’attendre à l'inverse à un affaiblissement de la monnaie.

Etant donné les conditions économiques peu avantageuses il est intéressant de regarder comment le livre sterling va réagir demain. Avec une politique monétaire stable, le nouveau gouverneur de la BoE souhaite relancer les investissements et contribuer à la bonne santé de l’économie du pays qui peine à se relever après des années de crises et de récessions.

Cependant face à l’inquiétude des investisseurs, on remarque que la livre sterling est en baisse face au dollar, ils perdent confiance en la monnaie qui ne cesse de diminuer et une politique monétaire stable, ce qui ne les encourage pas plus à se porter acheteur. D'où la baisse de 1.27% depuis jeudi de la livre sterling face au dollar américain.

Il est probable que le gouverneur va regarder de près les chiffres de demain, ce qui pourrait avoir un impact à terme sur les orientations de politique monétaire.

Selon le consensus des économistes, il faut s'attendre à une hausse de 0.1% par rapport au mois précédent. Sur un an, la baisse serait de 1.5% contre 0.6% précemment.

Il faudra, en tant que trader, faire davantage attention à la production industrielle annuelle qui s’avère beaucoup plus représentative de la situation du secteur ainsi que de son évolution.

Suite à l’attente d’une baisse, ce qui est pratiquement inévitable, les traders vont certainement être incités à vendre la devise britannique, ce qui à terme pourrait forcer la BoE à faire devantage pour sauver l'économie britannique.