crise conomique_mondialeEn France, le climat des affaires a continué à s'améliorer ce mois-ci avec un gains de trois points en un mois, à 94, mais le niveau reste toutefois toujours sous la moyenne de longue période, à 100. La situation est par ailleurs contrastée en fonction des secteurs d'activité pris en considération puisque l'industrie manufacturière est toujours dans une phase de repli.

Toujours dans l'Hexagone, le projet de loi de finances 2014 devrait afficher un déficit budgétaire d'environ 82 milliards d'euros contre 72 milliards pour 2013. La faiblesse de la conjoncture est en grande partie responsable de cette hausse du déficit de l'Etat.

Aux Etats-Unis, un accord temporaire semble avoir été trouvé afin de financer l'Etat fédéral au-delà du 30 septembre ce qui devrait permettre d'éviter une fermeture partielle des services publics. Le vote au sujet du budget temporaire devrait intervenir d'ici à dimanche.

Enfin, le scandale du LIBOR continue de faire des vagues: le courtier interbancaire britannique Icap a décidé de payer environ 100 millions de dollars afin de solder les poursuites au civil pour manipulation du taux central dans le monde de la finance. Toutefois, cela ne devrait pas exonérer certains employés qui devrait faire l'objet de charges criminelles outre-Atlantique.