la thorie_de_lourletSérieusement?! Les économistes savent faire preuve d'imagination et tous ne s'éloignent pas de la réalité pour en donner une version idéalisée, comme l'ont fait les classiques.

Ainsi, l'indice communément appelé "ourlet" ou théorie de l'ourlet (the Hemline Index en anglais) a été découvert par l'économiste George Taylor dans les années 20. Cet indicateur économique considère que la longueur des jupes et des robes constitue un moyen de prédire l'évolution de l'économie. Plus l'ourlet est court, selon cet indicateur, plus cela signifie que l'économie est en bonne santé.

George Taylor est l'un d'être un économiste un peu farfelu. Il a connu une brillante carrière académique, notamment au sein de la Wharton School outre-Atlantique et a même été conseiller du gouvernement américain sous les présidences de Roosevelt, Truman, Einsenhower et même Kennedy.

Toutefois, on s'en doute presque intuitivement, aucune étude empirique n'est venue par la suite confirmée ce constat. Néanmoins, cet indicateur économique n'est pas tombé en désuétude. Ainsi, dans la foulée de la crise financière entamée en 2007-2008, quelques économistes ont souligné que la longueur des jupes a sensiblement augmenté. Certains travaux académiques portant sur cette théorie ont vu également le jour sans pour autant être très concluants. La théorie de l'ourlet n'est en tout cas pas plus improbable que celle qui stipule que la taille du pénis peut être considérée comme un indicateur de croissance économique.

Chacun est libre de se faire sa propre opinion. En tout cas, Messieurs, voici une bonne excuse pour observer ces dames dans la rue! Vous pourrez toujours dire que c'est afin de mieux prévoir l'évolution du marché!