devises du_march_des_changesAu niveau du PMI Services français, Markit a annoncé une hausse pour le deuxième mois consécutif en octobre, à un rythme plus rapide qu'estimé initialement. L'indice composite s'est maintenu à 50.5 tandis que l'indice pour les services s'est établi à 50.9. Ces données sont plutôt encourageantes bien que la confiance demeure encore très faible au regard des critères historiques de l'enquête.

En Allemagne, les commandes industrielles continuent d'afficher de bonnes performances et d'être un pilier de la puissance économique du pays. En septembre, la progression fut de 3.3% sur un mois contre seulement 0.5% prévu par le consensus. Dans la foulée de cette information, l'euro a significativement grimpé hier face au dollar sur le forex.

Au niveau de l'euroland, les ventes au détail ont chuté de 0.6% en septembre après une hausse de 0.5% en août. La croissance sur un an est désormais de seulement 0.3% contre un consensus des économistes à 0.6%.

Pour ce qui concerne le Royaume-Uni, la production industrielle a connu une hausse de à.9% en septembre après une dégringolade de 1.1% un mois plus tôt. Sur un an, la progression est meilleure que le consensus à 2.2%.

Enfin, la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Banque du Japon en octobre a montré une certaine inquiétude de la part des membres du conseil concernant l'absence de hausse des salaires. Plusieurs spécialistes considère que la banque centrale ne sera pas en mesure d'atteindre son objectif d'inflation à 2% d'ici deux ans.