yen devise_forex_march_des_changesIl y a des investisseurs qui ont une telle prise sur le marché, qu'un seul mot de leur part peut faire la pluie comme le beau temps sur les actifs financiers. C'est le cas notamment du dirigeant du plus important fond de pension japonais, Mr. Mitani, qui est à la tête de GPIF.

A l'occasion d'une interview accordée hier à Bloomberg, il a fait part de son profond scepticisme quant à l'objectif de la Banque du Japon d'atteindre une inflation à 2% en annuel d'ici un an.

"Un taux d'inflation de 1% peut être possible, mais c'est totalement différent de l'objectif cible de la Banque du Japon" a-t-il confié. "Nous n'avons pas encore vu la demande réelle pousser les prix à la hausse. Il est même légitime de se demander si l'inflation sera stable" a-t-il ajouté.

Il ne fait nul doute que le niveau général des prix est en train de progresser dans l'archipel, sortant celui-ci progressivement de la déflation, mais il est probable que la banque centrale sera obligée de prendre de nouvelles mesures si elle veut que la hausse des prix soit durable et robuste.

Le Nikkei 225 a répercuté ces propos rapidement en finissant hier avec une baisse de 2.17% tandis que l'USDJPY a chuté en Asie avant de se reprendre par la suite.