yen_symbol.jpgLa devise japonaise, qui a atteint vendredi dernier ses plus hauts niveaux face au dollar depuis 1995 et face à la monnaie unique européenne depuis près de six ans, a connu un brusque revirement de tendance aujourd'hui. Les pays membres du G7 s'étaient notamment fortement inquiétés ce week-end de la forte appréciation du yen face aux autres devises tandis que les japonais s'inquiétaient des conséquences négatives d'une trop forte appréciation de la devise nationale sur les exportations. La plupart des cambistes s'attendent en effet à ce que le gouvernement japonais intervienne sur le marché des changes dans les prochains jours afin de renverser la tendance. L'appréciation du yen ne reflète en effet en aucun cas fidèlement les fondamentaux de l'économie japonaise qui est au bord de la récession. Reste à savoir si le revirement de tendance observé aujourd'hui sur le marché des changes va s'inscrire dans la durée ou pas.

Outre la monnaie japonaise, la devise de la zone euro a aussi connu un léger revirement, s'inscrivant en petite hausse dans les échanges européens face à la devise américaine après un plus bas de deux ans.

Les nouveaux mouvements qui semblent se dessiner sur le marché des changes sont essentiellement le résultat de deux facteurs conjugués : d'abord, les ventes massives de devises observées récemment en raison des craintes de récession semblent considérablement s'atténuer et, deuxièmement, les cambistes tournent de plus en plus leur regard vers les Etats-Unis, attendant notamment avec intérêt la nouvelle estimation du PIB. Ainsi, des mouvements pourraient être constatés dans les prochains jours sur le dollar, en fonction des chiffres rendus public.