Bundesbank forex.frNous envisageons une séance de trading très calme avec un probable ajustement des positions de la part des cambistes. Le calendrier économique reste faiblement remploi. Le vice-président de la Bundesbank Sabine Lautenschläger doit témoigner en début de soirée devant la Commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen afin de valider sa nomination au sein du conseil de la BCE. Elle remplacera à ce poste Jörg Asmussen qui, au cours de son mandat, s'est efforcé à maintes reprises de rapprocher les positions entre la BCE et la banque centrale allemande.

Aux Etats-Unis, le président de la Réserve Fédérale d'Atlanta, Dennis Lockhart, doit aussi s'exprimer sur l'état de l'économie américaine. Il pourrait réaffirmer sa volonté d'effectuer un retrait plus rapide des mesures de soutien exceptionnelles prises par la FED mais son discours aura toutefois peu d'impact sur les taux de change puisqu'il ne fait pas partie des membres ayant le droit de vote au sein du FOMC.

A noter du côté des statistiques seulement la production industrielle italienne pour novembre et la publication par la Chine, entre aujourd'hui et mercredi, des données concernant la masse monétaire et le crédit.

Aucune autre annonce n'est programmée.

Sur le marché du Forex, le dollar américain a bien-sûr lâché du terrain vendredi suite à la publication des NFP, remettant en question pour certains observateurs de marché le tapering. Une hypothèse qui semble toutefois peu probable. La paire USDJPY est tombée sous 104. Bien que les investisseurs sur le long terme anticipent une hausse continue, à court terme, il n'est pas exclu que la baisse se poursuit en raison de positions spéculatives des cambistes et de la récente amélioration des données japonaises qui pourraient donc repousser de quelques semaines ou quelques mois les prochaines mesures de soutien de la Banque du Japon. Nous maintenons notre objectif à six mois à 110 yens pour un dollar.

L'intérêt de cette séance sur le marché des devises est de savoir comment vont réagir les principales paires suite aux chiffres de vendredi. Une attention particulière pour l'EURUSD est nécessaire. Notons que la principale résistance technique sur l'EURUSD se trouve à 1.3776, soit son niveau du 2 janvier dernier.

Du côté des paires scandinaves, l'EURDKK a atteint le niveau de 7.4620 lors de la séance de vendredi ce qui est au-dessus du taux central fixé par la banque centrale danoise. En d'autres termes, une intervention sur le marché n'est pas exclue pour soutenir la devise nationale. Il faudra donc également être attentif à l'évolution de la paire en ce début de semaine. Un positionnement sur le Forex s'avère cependant hasardeux.