ukraine forexVous n’êtes pas sans savoir qu’en Ukraine le conflit s’aggrave de jour en jour. Le pays vit en effet des heures difficiles sur lesquelles il convient de revenir avant d’en déduire les probables effets sur le marché des changes.

Depuis des mois, la colère gronde et les manifestations antigouvernementales se succèdent en Ukraine. Le point de départ de ces tensions remonte au mois de novembre dernier, lorsque le président Ianoukovitch a rejeté une série d’accords politiques et économiques avec l’Union européenne préférant mettre en place une alliance avec le gouvernement russe.


L’Ukraine qui souffre d’une crise importante de la dette depuis 2008 avait entamé des négociations relatives à un plan de sauvetage avec l’UE. Le soulèvement a commencé lorsque le président Ianoukovitch a opéré un revirement soudain pour se tourner vers la Russie et sa proposition de 15 milliards de dollars de renflouement. L’annonce, qui n’a pas manqué d’offenser les dirigeants de l’UE, a surtout suscité une onde de choc énorme sur la population ukrainienne. Quelques jours plus tard, la place de l’Indépendance devenait le lieu de rassemblement de l’ensemble des contestataires pros européens. L’objectif des manifestants est simple, ils veulent la démission du gouvernement Ianoukovitch. Les efforts de la police pour contenir ces rassemblements politiques n’ont pas permis d’éviter à l’Ukraine un bain de sang, une centaine de mort est, en effet, à déplorer.

Les dirigeants du monde entier ont exhorté le président ukrainien et son gouvernement pro russe de quitter leur fonction et de signer des accords relatifs à des élections anticipées. Un gouvernement d’union est aujourd’hui en place et l’intérim de la présidence est assuré par Oleksandr Turchynov récemment élu à ce poste. La Russie commence maintenant à remettre en cause la légitimité de cette nouvelle direction, les conséquences des remous politiques ukrainiens ne sont donc pas prêts d’être terminé.

De plus, le président russe a ordonné un renforcement des forces militaires près de la frontière ukrainienne laissant présager d’éventuels combats. Plus tôt dans la semaine, des protestations pros russes se sont également fait entendre. A ce propos, le président par intérim a déclaré qu’il y avait bien des signes de séparatisme au sein du pays. Cela pourrait non seulement ouvrir la voie à des troubles civils encore plus graves mais aussi accroître le conflit entre la Russie et les pays occidentaux. Les Etats-Unis ont d’ailleurs déjà émis un avertissement au gouvernement russe concernant les frontières ukrainiennes.

Sur le forex, les tensions géopolitiques de ce type ont par le passé eu tendance à créer un arrêt prolongé des marchés à risque comme lors de l’attaque chimique en Syrie de l’année dernière. Les investisseurs préférant se tourner vers la sécurité et donc vers des monnaies plus stables. On assiste donc souvent en ces périodes d’instabilité à des déplacements importants de positions à faible rendement vers des actifs plus sûrs. Dans la mesure où le dollar américain et le yen japonais constituent des monnaies refuges, des mouvements haussiers sont à attendre sure ces cours.

Une guerre plus grande sera probablement évitée cependant l’incertitude politique ne laisse pas présager de bonnes perspectives concernant les rendements et le statut des monnaies à risque.