forex profit_forexSi il y a une chose qui caractérise le marché forex et même qui le différencie des autres marchés financiers, c'est bien la promesse constante de la richesse délivrée aux traders du marché des changes par les courtiers. Ces promesses causent en effet de gros dommages sur l’ensemble du marché.
Bien que le potentiel de richesse soit très présent, les statistiques actuelles indiquent qu’un pourcentage élevé de traders finissent par perdre leur argent et ce n’est pas ce qui arrête les jolis discours des courtiers.

Il existe des outils et ressources infinies disponibles qui vous aideront à réussir sur le marché des changes ou du moins à éviter l’échec (analyses de marché, stratégies de trading,…).
Dans cet article, nous allons mettre l’accent sur l’aspect négociation du forex. C’est en partie dans la négociation que réside la différence entre échec et succès sur ce dernier.
 
Mesurez vos risques
Combien risquer ? Voilà une question fondamentale chez un trader. Par exemple, si un jour un investisseur attend une publication particulière dont il imagine parfaitement les conséquences sur le forex il voudra y participer car il y aura beaucoup de bénéfices à en retirer. Doit-il utiliser un fort levier, 400 :1 par exemple ? Doit-il risquer l’intégralité de ses fonds sur une seule transaction car le seul gros risque qu’elle constitue c’est un plus grand potentiel de profit ?
La réponse à cette question est négative. La plupart des experts s’accordent en effet à dire qu’en la gestion efficace de ses comptes réside le succès sur le forex. Mettre tous ses œufs dans le même panier n’est sans doute pas la meilleure option quand bien même vous seriez totalement sûr de vous. Prendre de petits risques fera de vous à coup sûr un bien meilleur trader.
Le pourcentage recommandé est de 2%. Cela signifie que vous ne devez risquer que 2% de l’ensemble des fonds dont vous disposez sur une opération. De cette façon, même si vous perdez, et vous allez perdre, vous pourrez toujours effectuer d’autres transactions avec le reste de votre compte et rattraper un éventuel faux pas.

Surveillez l’effet de levier
La plupart des courtiers oublient de vous dire qu’un fort levier entraine un potentiel de profit important mais il engendrera à l’inverse des pertes proportionnelles. Considérez l’effet de levier comme une hypothèque, vous évoluez avec l’argent de votre courtier et si vous perdez, vous perdez plus que votre seul investissement, c’est bien plus que la maison qu’il faut alors céder !

Vous l’avez compris, inutile donc d’engager des fonds démentiels sur le forex bien au contraire. Préférez des profits plus raisonnables mais qui seront sûrs aux gros investissements qui vous rendront, certes, riches s’ils s’avèrent payants mais qui vont conduiront à une chute toute aussi spectaculaire dans le cas contraire.
Conservez un sens critique lorsque vous abordez la question du broker, même si le forex offre une possibilité de gains exponentiels, le marché des changes n’est surement pas le ticket gagnant d’une loterie internationale.