macro forexAnalyser pour émettre des prévisions sur le forex comporte deux aspects très différents : l’analyse technique et l’analyse fondamentale. Alors que nous vous proposons tous les jours des analyses techniques sur les 5 paires de devises majeures, cet article traitera uniquement de l’analyse fondamentale.  
L’analyse technique ne peut pas prévoir les mouvements de marché, soudains et parfois très importants, qui font suite à la parution d’annonces ou d’indicateurs économiques.

Dans cet article nous ferons un retour sur les évènements marquants de la semaine passée.
 
Nous mettrons volontairement de côté les discours de politique monétaire des dirigeants de banque centrale qui feront l’objet d’une étude spécifique.

14/04 – 14h30 : les ventes de biens au détail aux Etats-Unis. Attendues en hausse en mars par le consensus des analystes, les données réelles ont été meilleurs que celles anticipées (+1.1% contre +0.8%) ce qui a entrainé une valorisation très rapide du dollar face aux autres monnaie (-22 pips en 30 minutes pour l’EUR-USD).

15/04 – 10h30 : les différents niveau des prix au Royaume-Uni. L’office national des statistiques du Royaume-Uni a publié mardi une batterie d’indicateurs relatifs à l’inflation : Prix à la consommation, à la production, prix des ventes de logements… ces niveaux ont été accueillis avec enthousiasme par les marchés puisque la livre s’est instantanément appréciée de 56pips face au dollar américain.

16/04 – 10h : balance courante de la zone euro. Elle représente la différence entre tous les flux confondus (importations / Exportations de biens et services, flux de capitaux) de la zone euro avec le reste du monde. Attendue en baisse en février par rapport au mois précédent, la balance courante s’est encore plus dégradée qu’anticipé. Le résultat a été une chute de l’euro face aux autres devises (-43 pips en 3h face à l’USD). À noter que qu’il était aussi possible de prendre position à la hausse quelques heures avant la parution de l’indicateur pour profiter des anticipations des acteurs du marché.

17/04 – 14h30 : l’emploi américain. Le nombre de demandeurs d’emploi hebdomadaire US est probablement l’un des indicateurs les plus importants de cette semaine. Le raisonnement est simple : moins il y a de demandeurs, plus le dollar va s’apprécier face aux autres monnaies. Ici les demandes étaient anticipées en hausse (316K contre 302K la semaine précédente), ce qui a entrainé une hausse de l’euro face au dollar en prévisions de la publication de l’indicateur. Toutefois les données finales sortent à 304K ce qui est meilleur que les prévisions des analystes. La parution de l’indicateur sera ainsi suivie d’une baisse de l’EUR-USD d’environ 30 pips en quelques minutes.

Ce qu’il faut retenir lorsque l’on fait du trading de news :
- Parmi la pléthore d’indicateurs publiés chaque jour, seul quelques-uns seront réellement exploitables ;
- Si l’écart entre le précédent relevé et le consensus des analystes est important, il est probable que le marché anticipe la nouvelle et fasse fluctuer les cours avant la parution de la news. Il est possible de profiter de ces mouvements s’ils sont assez forts ;

- au moment de la parution de la nouvelle c’est l’écart entre les données et les prévisions des analystes qui déterminera si les cours vont fortement fluctuer ou non. Il est conseillé d’attendre une à deux minutes pour confirmer la tendance prise par les cours avant de prendre position ;
- attention à ne jamais être en position au moment de la parution de l’indicateur car les mouvements sont souvent violents et peuvent activer en quelques secondes vos stop-loss.