banque centrale australie forexNous allons aujourd’hui nous intéresser à la publication du rapport sur l’emploi australien et voir si ce dernier est susceptible d’entrainer de la volatilité sur le marché des changes.

Quel est le sujet du rapport ?
Cette publication met en évidence les changements dans le nombre de personnes qui ont un emploi au cours du mois précédent la sortie ce rapport. En d’autres termes, il s’agit de voir si des emplois ont été créés ou supprimés durant la période.
Ce rapport est considéré comme un indicateur avancé des dépenses, d'une part, et de la croissance globale du pays, d'autre part, dans la mesure où la création d’emploi conduit généralement à des dépenses de consommation en hausse et il s’agit là d’une grosse partie de l’activité économique.

Que s’est-il passé la dernière fois ?
Au mois de mai, le rapport a montré une baisse de 4 800 emplois alors que les analystes s’attendaient à voir un bond de 10 300 nouvelles embauches. Pour couronner le tout, les chiffres d’avril ont été révisés à la baisse passant d’une hausse de 14 200 initialement à seulement 10 300.
Malgré cela, le taux de chômage s’était maintenu à 5,8% alors qu’on estimait qu’il serait de 5,9%. Le rapport révélait aussi le recul du taux de participation au marché du travail, cela signifie que certains australiens ont cessé tout recherche de travail à temps plein.
A quoi faut-il s’attendre cette fois ?
Pour le mois de juin, l’Australie s’attend à voir un rebond de ses embauches de l’ordre de 12 300. Malgré ces chiffres encourageants, le taux de chômage devrait, cette fois-ci, passer de 5,8% à 5,9% en attendant des changements en matière de taux de participation.

Comment l’AUD-USD pourrait-il réagir ?
Le dollar australien se rallie généralement lorsque les résultats sont plus forts que prévu ou est vendu quand les chiffres réels sont en deçà des attentes. Ce qui est intéressant quand le rapport sur l’emploi sort c’est que le dollar australien a une réaction, souvent importante, mais ne parvient pas à maintenir cette tendance.

Si le trading de news n’est pas votre tasse de thé alors, il n’y a aucun mal à rester sur la touche. Dans le cas contraire, tenez vous prêt à passer vos ordres, la parution aura lieu demain.