Rapport NFP dollar forexLe rapport NFP, relatif aux emplois non agricoles américains, publié en fin de semaine dernière montre des chiffres en deçà des attentes. En effet, seul 209 000 nouvelles embauches ont été enregistrées alors qu’on attendait un bond de 231 000. Pendant ce temps, le taux de chômage est passé de 6,1% à 6,2% et le salaire horaire moyen a stagné au lieu d’imprimer une hausse de 0,2% comme prévu.

A en juger par les réactions concernant le dollar USD sur le marché des changes, il semble que les observateurs aient été très déçus de ces données. L’indice du dollar américain a, en effet, glissé de la zone de 82.000 à 81.654, la paire USD-JPY a chuté de près de 70 pips et l’EUR-USD a fait son retour au dessus de 1.3400.  En observant les réactions du billet vert sur le forex, on peut s’interroger sur le fait que le rapport soit aussi mauvais que ça.

Bien que les chiffres globaux aient été en dessous des attentes, certains pourraient faire valoir qu’un gain reste un gain. Les Etats-Unis ont, tout de même, ajouté plus de 200 000 nouveaux emplois au cours du mois. D’ailleurs, il y a bien longtemps que la croissance de l’emploi n’avait pas marqué une hausse de 200 000 nouvelles embauches mensuelle sur les 6 derniers mois. Cela n’était, en effet, pas arrivé depuis 1997.
Notez également que les chiffres de mai et juin ont été révisés à la hausse passant respectivement de 217 000 à 224 000 et de 288 000 à 298 000. Les éléments du rapport montrent que les gains d’embauche ont été principalement réalisés dans le secteur de la construction et les usines.
La hausse du taux de chômage de juillet a été stimulée par une augmentation du taux de participation. Les américains ont donc recommencé à chercher du travail à temps plein.
L’absence de croissance des salaires reste un sujet de préoccupation car cela pourrait peser sur les dépenses de consommation à venir. Cela a d’ailleurs déjà commencé puisque les chiffres de juin ont été plus faibles que prévu.

Souvenez-vous que la présidente de la fed, Janet Yellen, garde un œil attentif sur les salaires pour évaluer si oui ou non la situation du travail s’améliore au Etats-Unis. Le rapport NFP semble donc confirmer le dernier compte-rendu du FOMC. Les décideurs ont en effet reconnu qu’il y avait des améliorations notables dans les données relatives à l’emploi mais que les chiffres n’étaient pas encore assez optimistes pour adopter une position plus belliciste.

Malgré les pousses vertes dans les composantes de l’emploi, les acteurs du forex pourraient ne pas être très désireux d’acheter des dollars USD à court terme et cela devrait durer quelques jours.