447963.jpgLes nouvelles du marché des changes ont eu un impact plutôt contrasté sur le cours des devises aujourd'hui. En effet, le dollar profite toujours de son statut de valeur refuge mais a perdu du terrain face à l'euro et au yen en raison d'un retour pour le goût du risque chez les cambistes.

Ce regain de confiance du marché est notamment lié à la bonne nouvelle annoncée lundi concernant le sauvetage de Citigroup dont l'avenir était encore incertain ce week-end. Les marchés ont accueilli ce sauvetage avec soulagement, poussant à la hausse les actions et dans leur veine la monnaie unique européenne qui a atteint un plus haut hier à 1,29 dollar sur le Forex. Pour autant, les investisseurs du marché des changes restent sceptiques sur une remontée durable des marchés d'actions ce qui explique la prudence perceptible sur le marché des changes.


Enfin, en dépit de l'annonce par les autorités américaines d'un ensemble de mesures destinées à soutenir le crédit à la consommation et le marché immobilier, mesures devant mobiliser jusqu'à 800 milliards de dollars, le dollar a pour une fois, contrairement à son habitude, été pénalisé par les mauvaises nouvelles provenant des Etats-Unis. D'une part, l'OCDE a confirmé que la crise ne devrait pas se terminer avant la fin de l'année 2009 et que celle-ci devrait toucher plus profondément les Etats-Unis. D'autre part, le département américain du Commerce a revu ses prévisions concernant le PIB pour le troisième semestre, ce dernier accusant une chute de 0,5% contre 0,3% attendu précédemment.

D'habitude, le dollar, profitant de son statut de valeur refuge, n'est pas vraiment déstabilisé par de telles nouvelles, faisant supporter leur coût à d'autres devises, dont la monnaie unique européenne. En effet, généralement, les investisseurs préfèrent protéger leurs avoirs donc se replient sur le dollar ou le yen. Cependant, cette accumulation de mauvais points concernant l'économie américaine semble aussi désormais peser dans la balance, expliquant ce léger retrait de la devise américaine depuis le début de semaine.