Dollar canadien forexComme si les décisions des banques centrales de début de semaine ne suffisaient pas à secouer le marché des changes, le Canada publiera aujourd’hui à 14h30 son rapport sur l’emploi. Nous vous donnerons dans cet article les clés pour anticiper au mieux le potentiel impact de cette annonce sur le dollar canadien et le forex.

Pourquoi le rapport est-il important ?
Tout comme le rapport NFP américain, le rapport sur l’emploi canadien se compose de deux éléments principaux : le chiffre de variation de l’emploi et le taux de chômage. Le premier mesure la variation dans le nombre de personne ayant un emploi par rapport au mois précédent. Le taux de chômage représente, quant à lui, le pourcentage de la population active qui est sans emploi ou en recherche.
Cet indicateur est important quand on trade sur le forex car il donne des signes précoces sur le niveau de confiance des consommateurs. En effet, les changements de comportement des consommateurs affectent généralement la production et l’investissement des entreprises et pèsent donc sur la croissance économique globale. Rappelons que de la performance économique dépendent les décisions des banques centrales et donc des ajustements de politique monétaire éventuels.

A quoi faut-il s’attendre
Pour le  mois d’août, l’économie canadienne devrait ajouter quelques 10 300 nouveaux emplois ce qui sera sans doute suffisant pour maintenir un taux de chômage stable à 7%. Il s’agit d’un rythme de croissance plus faible par rapport au mois précédent.
Les indicateurs sous-jacents comme la croissance des salaires ou le taux de participation jouent également un rôle important, cela a d’ailleurs été rappelé lors du dernier sommet de Jackson Hole.  Cependant, concernant le dernier rapport canadien, il semble que ces derniers soient à l’image du reste, c’est à dire positifs. Notez que la productivité du travail est, par exemple, en hausse ce qui montre une grande efficacité des travailleurs.

Quelles conséquences pour le dollar canadien ?
Dans la mesure où la publication de l’emploi canadien tombe en même temps que le rapport NFP américain, il y a de fortes chances que l’impact soit tout relatif, les traders préférant, en effet, se tourner vers le dollar US. Gardez cependant à l’esprit que le marché pourrait connaître des remous si les données sont plus fortes que prévu. Ce scénario pourrait, en effet, entrainer des gains importants pour la monnaie canadienne alors si vous tradez les rapports relatifs aux emplois, gardez un œil sur celui-ci. Notez également que ce rapport pourrait donner le ton de la tendance du huard sur le long terme.