broker forex 3Vous le savez, lorsque vous tradez sur le marché des changes, il est préférable de s’associer avec un courtier forex. En effectuant quelques recherches on se rend rapidement compte qu’il en existe des centaines et que le choix peut-être difficile. Même s’ils proposent presque tous les mêmes services et produits de trading nous vous présenterons dans cet article ceux qui offrent un « dealing desk ».

Les brokers « dealing desk » sont des courtiers qui possèdent leur propre bureau de change. On les appelle également les « market maker ». En d’autres termes, cela signifie que le broker ne passe pas par le biais du marché interbancaire et qu’il assume lui-même le traitement des transactions. Il s’agit des brokers les plus répandus sur le marché car ils sont très simples à fonder.

Ce dernier établit une stratégie de couverture des risques fonction du niveau et des volumes de trading des investisseurs. Notez qu’il existe plusieurs façons de traiter les transactions. La plupart du temps le broker prend une position contraire à celle du trader puisque c’est lui qui réalise l’intermédiaire, il devient alors la contrepartie de la position. Ce système donne parfois lieu à un conflit d’intérêt dans la mesure où le trader gagnant constitue une source de perte pour le broker. A l’inverse, si le trader perd il devient une source de revenus pour le courtier.

Les avantages d’un broker « dealing desk »
Il n’y a pas d’intermédiaire donc il n’y a pas de délai entre le moment où le trader place son ordre et le moment où il est pris en compte. Notez que cela peut être intéressant notamment pour les amateurs d’analyse fondamentale. En effet, en période de forte volatilité du marché les positions sont très vite placées.
Autre avantage, les brokers « dealing desk » proposent généralement des « spreads fixes » et garantissent leurs stops loss.

Inconvénients d’un broker « dealing desk »
Dans la mesure où le broker trade généralement dans le sans contraire des ordres qui lui sont incombés, ce dernier gagne si le trader perd et perd s’il gagne, il peut donc y avoir conflit d’intérêt.
Même si c’est rare, les cotations peuvent être erronées et les stratégies de scalping ne sont pas autorisées.