FOMC forexSurprise, les minutes du FOMC se sont avéré incroyablement accommodantes même si les décideurs ont tenté de minimiser les attentes de serrage monétaire. Bien que le compte-rendu confirme le fait que la fed est en bonne voie concernant la fin de ses achats d’actifs, il montre également que la banque centrale américaine n’a pas l’intention de relever ses taux de si tôt. Nous verrons dans cet article les impacts de ces déclarations sur le dollar USD et le marché des changes.Les responsables de la fed ont réaffirmé que les taux resteraient bas pour un long moment encore, invoquant les préoccupations qu’il subsiste concernant la croissance mondiale et l’inflation. Les minutes indiquent aussi que la fed est désormais inquiète par les rassemblements de dollars qui exercent une pression à la baisse sur le niveau des prix. L’appréciation de la monnaie augmente, en effet, le pouvoir d’achat qui pourrait permettre de garder l’inflation sous contrôle or ceci est contraire aux objectifs d’IPC de la fed. Il n’est donc pas étonnant de voir le billet vert céder du terrain après la libération du compte rendu de la fed.
Alors que la force du dollar prend surtout sa source dans l’amélioration des données économiques américaines, certains décideurs ont noté que ces gains pourraient être effacés par les récents développements. Gardez, en effet, à l’esprit qu’une monnaie locale forte rend les exportations chères à l’échelle internationale et pèse sur la demande.Même si les responsables politiques ont reconnu les progrès dans le marché de l’emploi, ils conservent leur évaluation relative à une sous utilisation importante des ressources de main d’œuvre et les observateurs du marché ont rappelé que les changements de politiques continueront d’être dépendants des données. Les membres les plus bellicistes du FOMC ont insisté, quant à eux, sur la clarification des indications prospectives de la fed, qui pourrait inclure des seuils spécifiques pour les indicateurs économiques sous-jacents alors que les autres ont fait valoir que cela pourrait créer plus de turbulence sur les marchés.En un mot, le FOMC attend toujours plus de signes de reprise avant de commencer à changer de ton. La prudence est donc toujours et encore de mise.Pour le moment, il semble que la déception pèse encore sur le dollar américain puisque ce dernier est revenu sur la plupart des gains réalisés sur ses homologues du forex.