banque centrale australie forexAdepte de l’analyse fondamentale, cet article est fait pour vous ! Il vous livrera, en effet, les éléments à prendre en compte pour appréhender la publication du rapport sur l’emploi australien et savoir comment placer vos positions sur le marché des changes.

Des prévisions de gain d’embauche plus faibles
Pour le mois de décembre, il est prévu une augmentation de 5 300 embauches soit un chiffre beaucoup plus faible que celui de novembre où une hausse de 42 700 emplois avait été enregistrée et celle d’octobre et ses 13 700 nouveaux emplois. Si tel est le cas, cela pourrait peser sur les dépenses et la croissance à venir de l’Australie.
Un examen rapide des dernières versions suggère qu’il n’existe pas de tendance claire en ce qui concerne les chiffres de l’emploi du pays. Les observateurs du marché des changes attribuent cela à la modification de la méthodologie des enquêtes réalisées pour obtenir ces chiffres.

Un taux de chômage le plus élevé depuis 12 ans
Avec cette faible reprise de l’embauche prévue, le taux de chômage de l’Australie a peu de chance de reculer et le pays devrait donc conserver ses 6,3% de chômeurs. La bonne nouvelle cependant c’est que le taux de participation est en hausse ce qui signifie que les australiens ont recommencé à chercher du travail.
Bien sur, les traders à court terme sont susceptibles de réagir aux chiffres globaux ce qui suggère qu’on pourrait assister à une vente de dollar australien d’autant plus si le taux de chômage augmente. N’oubliez donc pas de regarder les données sous-jacentes et en particulier le taux de participation au marché du travail pour voir s’il y a ou non des signes d’amélioration.

Des préoccupations relatives au sous-emploi

La montée du sous-emploi a également été un des sujets majeurs de la dernière réunion des responsables australiens dans la mesure où elle constitue un gros morceau de l’augmentation de novembre. Seulement 1 800 emplois à temps plein sur les 42 700 embauches enregistrées. Le bureau australien de la statistique estime que le sous-emploi a grimpé de 8,6% en novembre soit une hausse de 0,3% par rapport au mois précédent. Il a aussi ajouté que 15% de la population en âge de travailler recevait un taux de salaire inférieur à ce que les travailleurs aimeraient.

Les réactions de la paire AUD-USD
Les versions précédentes indiquent que la paire AUD-USD n’est généralement pas en mesure de maintenir ses réactions post publication du rapport. Après tout, les traders à court terme réagissent aux chiffres globaux sans voir que les données sous-jacentes dépeignent un tableau différent. En plus de cela, les acteurs du marché pourraient réserver leurs bénéfices à la fin de la séance asiatique, et déclencher un renversement pour le début de la session de Londres.