Drapeau chine forexLes dernières données économiques chinoises ont été, dans leur ensemble, assez négatives.  Afin de savoir comment cela pourrait affecter le marché des changes, voici ce que vous devez savoir.

Pour commencer, intéressons nous aux chiffres les plus récents. Le PIB (valeur de tous les biens et services produits par un pays au cours d’une période) du premier trimestre a été conforme aux attentes avec 7%. Il est, cependant, en recul par rapport au précédent situé à 7,3%.
Si vous pensez que ce chiffre n’est pas si mauvais, vous devez savoir qu’il révèle, en fait, un réel ralentissement de l’expansion économique de la Chine. N’oubliez pas aussi que la banque centrale chinoise a déjà réalisé de nombreux efforts de stimulation de la croissance sans que cela ne produise les résultats escomptés. Notez tout de même que le PIB du premier trimestre est conforme aux estimations du gouvernement.

Les autres données du pays ne sont pas des plus rassurantes non plus surtout en ce qui concerne la production industrielle et les ventes au détail. La production a, en effet, simplement enregistré des gains annualisés de 5,6% soit une augmentation beaucoup plus faible que celle estimée (6,9%). Les ventes au détail ont, quant à elles, marqué une augmentation de 10,2% alors qu’on voyait les chiffres plutôt à 10,9%. Les investissements en capital fixe ont également été en deçà des attentes des économistes avec 13,9%.
Avant cela, la Chine avait imprimé une balance commerciale moins importante que prévu. L’excédent de 60,6 milliards de dollars est, en effet, passé à un maigre 3,1 milliards au mois de mars. Les éléments du rapport indiquent que les exportations ont chuté de 14,6% et les importations de 12,3% sur une base annualisée.

Avec une activité commerciale en berne, des dépenses de consommation qui reculent et un investissement qui s’affaiblit, il n’est pas surprenant que les acteurs du marché des changes commencent à envisager un ralentissement économique mondial. Après tout, la Chine et la deuxième économie du monde et c’est un acteur capital du commerce international. Il est normal donc, que les traders se tournent vers davantage de sécurité.
Avec cela, les actifs risqués, ceux dont les rendements sont élevés, pourraient largement pâtir de cette situation. Les traders préfèreront plutôt investir sur des monnaies sûres comme le dollar américain ou le yen japonais. Notez également que les monnaies australiennes et néo zélandaises pourraient perdre de leur valeur dans la mesure où ces deux pays constituent des partenaires commerciaux privilégiés de la Chine.