IPC FOREXAfin de vous donner toutes les clés pour placer au mieux vos positions sur le marché des changes, voici une petite mise à jour des derniers chiffres de l’inflation des principaux pays du monde.

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, sachez que les tendances de l’inflation mondiale sont assez mauvaises. L’impact sur les prix des actions forex et sur la performance économique de la récente crise de l’industrie pétrolière est, en effet, assez conséquent. La baisse du niveau des prix conduit généralement les consommateurs à différer leurs dépenses ce qui n’est pas du tout bon pour la croissance globale. La faiblesse de l’inflation et la menace de déflation ont même provoqué une réduction des taux d’intérêt de plusieurs banques centrales.

Nous vous proposons ci-dessous, les dernières données de l’Indice des Prix à la Consommation, IPC, des principales économies. Il vous sera plus facile avec celles-ci de savoir si les banques centrales des pays observées resteront accommodantes ou non. Pour chacun des pays cités, nous vous donnerons les dernières lectures suivies des précédentes.

Etats-Unis : -0,1% ; 0%
Canada : 1,2% ; 1%
Zone euro : -0,1% ; -0,3%
Royaume-Uni : 0% ; 0%
Suisse : -0,9% ; -0,8%
Australie : 1,3% ; 1,7%
Nouvelle Zélande : 0,1% ; 0,8%
Japon : 2,2% ; 2,4%
Chine : 1,4% ; 1,4%

Comme vous pouvez le voir dans les chiffres ci-dessus, seuls le Canada et la zone euro ont enregistré des améliorations de leur inflation annuelle par rapport à la période précédente. La Chine et le Royaume-Uni sont, quant à eux, restés à niveau. Les autres pays ont sombré.
Sur une note plus positive, la lecture de l’inflation de base qui exclut les coûts, volatiles, de la nourriture et de l’énergie, brossent, cependant, un tableau quelque peu différent. Les dernières lectures ont, en effet, affiché des chiffres supérieurs à ceux de la période précédente.
Nous vous donnons ci-dessous les données relatives à l’IPC de base suivies comme pour l’IPC annuel des chiffres précédents.

Etats-Unis : 1,8% ; 1,7%
Canada : 2,4% ; 2,1%
Zone euro : 0,6% ; 0,7%
Royaume-Uni : 1% ; 1,2%
Australie : 2,3% ; 2,2%
Japon : 2% ; 2,2%

Les Etats-Unis, le Canada et l’Australie ont ici réussi à imprimer des chiffres supérieurs aux précédents en matière d’IPC de base alors que la zone euro, le Royaume-Uni et le Japon ont déçu.

En un mot, ces mauvais chiffres révèlent que la chute des prix du pétrole et de l’énergie en général, continuent de peser sur l’inflation globale pour le moment. Sur une note plus optimiste, il existe cependant quelques pousses vertes parmi les pays avec un IPC de base meilleur. Le Canada en tête, une preuve que la récente baisse des taux de la BoC commence à faire de l’effet.