FOMC forexComme à son habitude, la présidente Yellen a laissé les observateurs du marché des changes sur leur faim concernant le calendrier de la hausse des taux d’intérêt. Avec les signaux contradictoires qu’elle a donné les traders ne savent plus vraiment sur quel pied danser ! Voyons ce qu’il fallait retenir de cette déclaration.

Un FOMC prêt à relever ses taux à tout moment
Actuellement, la plupart des traders du forex attendent de savoir si le FOMC relèvera ses taux d’intérêt en juin ou s’il faudra attendre plutôt septembre. Ces deux mois sont évoqués en particulier car les réunions sont suivies d’une conférence de presse de la présidente. Une bonne occasion pour cette dernière d’annoncer des changements de politique. Cependant, il ne s’agit là que de rumeur car Yellen a affirmé qu’une hausse des taux pouvait être mis en place à n’importe quel moment.
En plus de cela, les analystes du forex ont décidé de ne plus accorder d’importance aux phrases évoquant un quelconque calendrier. La décision dépend en effet, des performances économiques du pays et non pas d’un mois en particulier.

Un ralentissement économique temporaire
Au lieu de montrer des signes d’inquiétude concernant les récentes données économiques négatives, les responsables de la fed ont rassuré les observateurs du marché en précisant qu’il s’agissait d’un phénomène temporaire. Selon ces derniers, le ralentissement de l’emploi et des dépenses de consommation est uniquement causé par des facteurs saisonniers. Yellen n’a même pas sourcillé lors de l’annonce décevante du PIB du premier trimestre.

Une croissance décevante et des perspectives d’emploi peu rassurantes

Même si la fed a essayé de minimiser les données négatives, les décideurs restent préoccupés par la situation. Lors de la dernière déclaration, les responsables américains avaient mentionné que le marché du travail devait encore s’améliorer avant qu’une décision sur les taux ne soit prise.
La fed a également évoqué le fait que la croissance des dépenses des ménages avait diminué tout comme les investissements fixes des entreprises d’ailleurs. Avec cela, le ton est tout de suite beaucoup moins optimiste !

Récapitulons. De cette déclaration on peut conclure que le FOMC peut à tout moment augmenter les taux d’intérêt américain. Cependant, cette décision repose sur les performances économiques du pays qui sont quelque peu en berne actuellement mais la situation est temporaire… Si cela vous semble confus, ne paniquez pas, tout est normal. Cette déclaration est particulièrement contradictoire.  
Face à cette déclaration, les investisseurs ont eu une réaction mitigée. Si le dollar a spontanément cédé du terrain sur la plupart de ses homologues du forex, il a rapidement effacé ces pertes.