Emploi forexVous vous demandez sans doute si le dollar américain va continuer sa chute sur le forex ou si les prochains jours seront meilleurs. Et bien sachez que le prochain rapport sur l’emploi pourrait donner de nombreuses réponses, notamment le calendrier de la prochaine hausse des taux d’intérêt de la fed.

Sur quoi porte le rapport ?
Pour ceux qui l’ignorerait encore, le rapport NFP est le plus grand catalyseur pour le dollar américain car il montre comment le marché du travail se porte. Le chiffre relatif à la variation de l’emploi indique le nombre d’emploi créé ou perdu sur une période considérée et le taux de chômage, le pourcentage de la population active ayant un emploi.
Généralement, l’amélioration des conditions de l’embauche se traduit par une hausse de la confiance des consommateurs et par conséquent des dépenses. Une détérioration de la situation engendre des réactions totalement inverses.

La dernière fois, que s’est-il passé ?
Les chiffres précédents ont été inférieurs aux attentes. L’économie américaine n’a ajouté que 126 000 emplois au mois de mars alors que les analystes prévoyaient un rebond de l’ordre de 246 000. Cela met en terme à la série de cinq mois de données impressionnantes. Pire encore, la lecture de février avait été révisée.
Pour les traders du marché des changes, le rapport sur l’emploi de mars constitue le principal facteur du recul du dollar américain au cours du mois passé. Ce rapport a, en effet, semé le doute quant à la reprise économique du pays et donc sur le calendrier de la future hausse des taux d’intérêt.

A quoi peut-on s’attendre cette fois ?

Pour le mois d’avril, l’économie américaine devrait ajouter 227 000 emplois. Un chiffre suffisant pour ramener le taux de chômage de 5,5% à 5,4%. Cependant, les principaux indicateurs relatifs au secteur de l’emploi pourraient être décevants. Par exemple, l’indice PMI manufacturier d’avril a chuté de 50 à 48,3, son plus bas niveau depuis septembre 2009.

Comment le dollar US pourrait réagir ?
Si le marché des changes est frappé par une nouvelle surprise négative, le dollar américain pourrait subir une baisse conséquente. Cela devrait, en effet, finir de convaincre les traders que la fed n’opèrera pas de resserrement monétaire pour le moment. Rappelons que la présidente de la fed ne mettra en place ce programme si, et seulement si, les conditions du marché du travail s’améliorent durablement et que les perspectives d’inflation deviennent meilleures.
Sur une note plus optimiste, une lecture plus forte que prévu pourrait rassurer les traders concernant la récente baisse des embauches. Une révision positive du rapport précédent pourrait finir de les convaincre que la hausse des taux de la fed est toujours d’actualité.

Pour connaître la réponse à toutes ces questions, rendez-vous demain. D’ici là, bon trading à tous !