psycho forexSur le marché des changes, la psychologie du trading joue un rôle très important. En effet, ce sont nos émotions qui dictent notre conduite et qui font de nous un bon ou un mauvais trader. Les contrôler est, cependant, bien plus difficile à dire qu’à faire. Voici quelques précisions.

La peur de perdre : Généralement, tous les traders ressentent la peur de perdre, c’est pour cela que la plupart d’entre eux peinent à fermer leurs positions quand elles sont en perte. Ils se disent en effet, que la tendance va s’inverser et qu’elles finiront bien par reprendre le dessus. Il s’agit là de la principale erreur commise par les traders. Sachez que parfois, il vaut mieux se couper une main qu’un bras. Pour éviter cela, il convient de mettre en place un plan de trading et de le respecter.

La cupidité : Autre facteur qui peut guider vos décisions, la cupidité. Sur le marché des changes certains pensent qu’avec l’effet de levier, ils peuvent devenir riche et cela en très peu de temps. Si l’effet de levier multiplie vos gains, sachez qu’il en fait de même sur vos pertes. Attention donc à l’utiliser avec précaution sous peine de voir le solde de son compte de trading à zéro.

Laisser courir ses gains et couper ses pertes : Même si cela est difficile, on peut tout à fait gagner de l’argent sur le marché des changes. Pour cela, il est important de savoir laisser courir ses gains et de couper ses pertes. Pour couper les pertes, on utilise généralement des « stop loss » et un bon money management. Concernant le fait de laisser courir ses gains, cela signifie qu’il ne faut pas fermer une position trop tôt. Beaucoup clôture, en effet, une fois que la position est gagnante alors qu’elle aurait pu gagner encore davantage.

D’une manière générale, si vous espérez réaliser des profits sur le forex, il faudra mettre en place un plan de trading et s’y tenir. Même si vos nerfs sont mis à rude épreuve à certains moments, gardez le cap, ce n’est qu’un mauvais moment à passer !