CysecIl existe parmi les brokers du marché des changes de nombreux escrocs c’est pourquoi, on préconise généralement de choisir un courtier enregistré auprès d’une autorité régulatrice. La CySEC est celle en vigueur dans l’Union européenne, nous vous la présentons dans cet article.

Qu’est ce que la CySEC ?
La CySEC ou Cyprus Securities an Exchange Commission, est un organisme chypriote chargé de réguler les opérations boursières. Sa mise en place date de 2001.
Il a pour principales missions de surveiller les marchés financiers et de superviser les créateurs de produits financiers. Lorsque les entreprises agrées ne respectent pas les critères fixés, il peut prononcer des sanctions à l’encontre de ces dernières.

Que faut-il faire pour être régulé par la CySEC ?
Par rapport à d’autres régulations, la CySEC est relativement facile d’accès en terme de capital.
Pour un capital social de 200 000 euros, il faut recevoir et transmettre des opérations, les exécuter, gérer un portefeuille et donner des conseils en matières d’investissement.
Pour un capital social de 1 000 000 d’euros il faut faire du trading pour compte propre, gérer des instruments financiers, créer un système multilatéral de négociation (MTF).

A ces prérogatives, il faut également ajouter un dossier comprenant l’identité de la société, le capital social et le business plan financier ainsi qu’une présentation mentionnant les mécanismes de contrôle interne, la structure de la société et les actionnaires et dirigeants de l’entreprise.

Dispositif d’indemnisation de la CySEC
Pour être régulé par la CySEC, un courtier du marché des changes doit adhérer au Fonds d’Indemnisation des Investissements. Il s’agit d’une protection d’un maximum de 20 000 euros valable pour les clients particuliers.

Vous l’aurez compris, vous risquerez beaucoup moins de déconvenues avec un broker enregistré auprès de la CySEC. Pour savoir si le votre l’est, rendez-vous sur le site www.cysec.gov.cy.