Yuan forexCela fait trois jours que la banque populaire de Chine dévalue sa monnaie. Qu’est ce que cela signifie pour l’économie mondiale ? Les traders du forex doivent ils s’inquiéter ? C’est ce que nous verrons dans cet article.

Le yuan chinois n’est pas vraiment une grande monnaie, non ?
Le yuan n’est généralement pas considéré comme une grande monnaie puisque sa valeur est seulement autorisée à flotter à l’intérieur d’un range fixe. La banque centrale de Chine fixe ainsi le taux de référence contre le dollar américain chaque jour et la devise n’est pas autorisée à se déplacer de plus de 1% de ce niveau.
Cette semaine, les responsables de la PBOC ont mis le taux à 1,9% mardi puis à 1,6% mercredi et enfin à 1,1% aujourd’hui. Lors de leur annonce de mardi, ils ont affirmé que la dévaluation n’aurait lieu qu’une seule fois, puis d’autres ont suivi. Très crédible donc !

Pourquoi une telle manœuvre ?
Pour la plupart des économistes, la dévaluation fait suite à la publication des chiffres du commerce du pays. Le rapport indique, en effet, que les exportations chinoises ont chuté de 8,3% en juillet, leur plus forte baisse en quatre mois, et que les importations ont chuté de 8,1% à cause de la faiblesse de la demande locale. Les expéditions vers l’Union européenne ont perdu 12,3%, celles vers le Japon de 13% et celles vers les Etats-Unis, son premier partenaire commercial, de 1,3%.
Ces données peu reluisantes ont sans doute sonné l’alarme à la PBOC et cette dernière a été contrainte de consolider son activité commerciale en intervenant sur sa monnaie. Gardez à l’esprit que la Chine est la deuxième plus grande économie du monde, par conséquent, si elle tousse, tous les pays développés s’enrhument !

Pourquoi la Chine dévalue t’elle sa monnaie ?

Une monnaie locale dépréciée rend les exportations plus abordables et les importations plus chères. La dévaluation contribue donc à stimuler la demande pour les produits du pays et exerce une pression à la hausse sur l’inflation intérieure ce dont tous les pays rêvent. Cependant, même si cela fonctionne en Chine, ce type d’action entraine généralement des effets négatifs sur les autres économies du monde. En effet, cela signifie que les devises étrangères augmentent en valeur contre le yuan ce qui pèse sur les exportations et les niveaux des prix de ces pays. La Chine pourrait donc déverser ses problèmes sur le reste du monde.

Que va t’il se passer maintenant ?
Avec cela et en plus les mauvaises perspectives de la Chine, certains analystes pensent que les autorités chinoises commencent à paniquer. On comprend mieux pourquoi la monnaie asiatique s’est fortement vendue après les annonces de dévaluation de la PBOC. Si les décideurs politiques sont inquiets quant aux exportations alors la demande pour les matières premières et l’activité commerciale dans la région doivent vraiment être en grande difficulté.
Comme je le mentionnais précédemment, les problèmes de la Chine sont les problèmes de tout le monde. De ce fait, plus le ralentissement commercial prendra fin tôt, mieux ce sera pour tout le monde. Pour l’instant, il est trop tôt, encore, pour dire si oui ou non la dévaluation du yuan sera suffisante. Il faudra donc attendre les futures données pour se faire un avis sur la question.